ASSE : Claude Puel et les supporters stéphanois font trembler Oleksandria

true

Volodymyr Sharan, l’entraîneur du FK Oleksandria, craint l’ASSE désormais entraînée par Claude Puel. L’ambiance de Geoffroy-Guichard est aussi redoutée par les Ukrainiens.

Claude Puel ne sera pas émoustillé par la Ligue Europa ce soir à Geoffroy-Guichard (18h55). L’entraîneur de l’ASSE a passé l’âge d’avoir des nœuds dans le ventre à l’évocation de la coupe d’Europe.

Ce ne sera pas forcément le cas des joueurs d’Oleksandria, où Valeriy Luchkevych se rappelle de l’ambiance du chaudron quand il y est venu avec le Dnipro en 2015. « J’ai déjà rencontré Saint-Étienne. On avait malheureusement perdu 3-0, dans ce stade, avec une ambiance vraiment impressionnante, a-t-il rappelé en conférence de presse. Je garde en mémoire l’expérience qu’avait constituée ce match. Saint-Étienne possède une équipe bien équilibrée. »

Deux Verts ciblés

De son côté, l’entraîneur d’Oleksandria Volodymyr Sharan craint tout particulièrement la nouvelle donne imposée par Claude Puel à l’ASSE. Et a ciblé Denis Bouanga comme danger numéro un des Verts. « C’est une bonne équipe. Il y a eu des changements dans l’équipe et que Claude Puel vient d’arriver, poursuit-il. Chaque coach a sa vision, ce qui change des choses à son arrivée dans un club. On s’est rendu compte que l’équipe est devenue plus compacte et que le schéma de jeu a également été modifié. Bouanga est très fort et très créatif. Il joue beaucoup avec les attaquants. J’ai aussi remarqué Khazri, que j’avais déjà vu jouer en Russie au Mondial. »

Bastien Aubert

 

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014