ASSE : comment Kévin Monnet-Paquet s’est refait une santé

Après une première saison délicate, l’ancien Merlu, buteur samedi dernier contre Ajaccio, est en train de refaire surface. Et de faire taire les critiques.

Il y a du mieux pour Kévin Monnet-Paquet. Sifflé plusieurs fois en août, celui qui était en train de devenir la tête de Turc du public de Geoffroy-Guichard aurait sans doute été ovationné, ou en tout cas applaudi, samedi dernier, si Christophe Galtier l’avait remplacé en fin de match contre Ajaccio. Car “KMP” a livré une bonne prestation, ce qui est de plus en plus souvent le cas ces derniers temps et surtout, il a inscrit face aux Corses son premier but de la saison, celui du 2-0, d’une belle frappe croisée du droit, spontanée, au sortir d’un une-deux avec Valentin Eysseric. Un éclair dans la grisaille, dans ce match qui ne restera pas dans les annales… “On a fait une belle action avec Valentin, expliquait le n°22 des Verts à sa sortie des vestiaires. J’ai eu un peu de mal à lancer ma saison mais je travaille bien à l’entraînement. Je ne lâche rien. J’essaye de faire le maximum et de garder la même attitude en matches et à l’entraînement. Ça me réussit bien. Physiquement, je suis bien.”

Il n’a pas lâché… et Galtier ne l’a pas lâché

“KMP” a des jambes en ce moment, cela se voit. Et il semble s’être libéré, il ose davantage, même si la finition n’est pas toujours au rendez-vous, comme s’il avait repris confiance en lui. Passeur décisif pour Moustapha Bayal à Montpellier, l’ancien Merlu justifie en tout cas la confiance de Christophe Galtier qui l’avait soutenu lorsqu’il avait été sifflé, sans rechigner à l’aligner (8 matches dont 6 titularisations en L1 cette saison). Le Franco-Rwandais avait glissé vers le banc la saison dernière mais il a à nouveau une place de choix dans la rotation et ses détracteurs se font aujourd’hui plus rares. Un renouveau que Monnet-Paquet et les Verts tenteront de confirmer ce jeudi en Ukraine, sur le terrain du Dnipro. “Ce sera un match particulier, à huis clos, mais on ira là-bas pour essayer de prendre les trois points, explique le milieu de terrain. Après trois défaites de suite, c’était important de repartir du bon pied contre Ajaccio. On en avait envie pour bien débuter notre série. Dans la manière, il y a toujours à redire mais on peut mieux faire. On peut toujours mieux faire. Cette victoire nous donne confiance pour la suite, pour s’améliorer collectivement. On va s’appuyer dessus.“ Et “KMP”, lui, va pouvoir s’appuyer sur son but maintenant qu’il a retrouvé le chemin des filets. La réussite le fuyait jusque-là. Mais son 14e tir en championnat (dont 8 cadrés) a été le bon. Sa persévérance a fini par payer. Pourvu que ça dure !

but_asse