ASSE – Coronavirus et Mercato : les dossiers sensibles du 30 juin

true

Si la saison venait à s’étendre au delà du 30 juin 2020, il faudra trouver des solutions pour les joueurs en fin de contrat et en fin de prêt. Analyse de la situation à l’AS Saint-Etienne.

Alors que les clubs et les instances discutent afin de conclure toutes les saisons au 30 juin, il est possible que le calendrier soit obligé de s’étirer au delà de cette date pour boucler un exercice mis en pause par la pandémie de Covid-19. Forcément, la question qui se pose est de savoir comment gérer les joueurs en fin de contrat au 30 juin. L’idée d’une extension de bail de quelques semaines ou un mois est envisagée, comme celle de reporter le Mercato. Voici les dossiers que cela concerne à l’AS Saint-Etienne.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Loïc Perrin retraite repoussée ?

Avec sept joueurs en fin de contrat ou de prêt, les Verts comptent, avec le PSG, parmi les clubs les plus concernés par cette date butoir. En fin de contrat, Loïc Perrin et Yohan Cabaye, 34 ans tous les deux, avaient prévu d’aller au bout de la saison avant de faire le point et réfléchir à leur retraite. Ils ne se sont engagés nulle part et ce ne sera pas forcément un problème d’étendre le contrat sur un nouveau CDD très court. Pour Léo Lacroix et Théo Vermot, la question ne se posera pas. Claude Puel n’a pas besoin d’eux et ils partiront quoi qu’il arrive au 30 juin. Dans le respect de leur contrat en vigueur et sans avenant.

Négociations compliquées à prévoir pour Saliba

Sur les trois joueurs prêtés par d’autres clubs, le cas de Timothée Kolodziejczak est déjà réglé. L’ASSE doit finaliser avec les mexicains de Tigres suivant l’accord négocié en août dernier. Un accord quasiment impossible à dénoncer. « Kolo » sera Stéphanois en juillet prochain. Pas plus attendu que ça du côté de l’AS Monaco, Jean-Eudes Aholou ne devrait aucun mal à voir son prêt prolongé pour les besoins de la cause. La vraie interrogation porte sur William Saliba, attendu par Arsenal au 1er juillet et recruté pour 30 M€ par les Gunners. Le club londonien n’aura peut-être pas envie que son défenseur ne prenne le risque de se blesser et pourrait être tenté de le préserver en faisant rigoureusement respecter les contrats. Le risque d’un départ à quelques journées de la fin n’est pas à exclure pour le natif de Bondy.

Le dossier Moukoudi lié à l’épineux cas Saliba

A Sainté, la question des retours de prêts va aussi se poser. Pas pour Oussama Tannane, de toute façon en fin de contrat et qui restera au Vitesse Arhnem, mais pour les cinq autres joueurs concernés. On voit mal l’ASSE – qui attend des faveurs de Monaco et Arsenal – se montrer intransigeant auprès de Nancy (Makhtar Gueye), Pau (Alexis Guendouz) et le Puy (Alpha Sissoko), tous dans les divisions inférieures et ne se posant pas en rivaux des Verts. Saint-Etienne pourrait aussi se montrer conciliant avec l’Atromitos (D1 grec) pour Alexandros Katranis, qui n’entre pas dans les plans de Claude Puel. En revanche, le cas d’Harold Moukoudi (prêté à Middlesbrough) pourrait être directement lié à ce qui se passe avec William Saliba et Arsenal.