ASSE (débat) : à quel poste les Verts doivent-ils se renforcer en priorité cet hiver ?

ASSE : les Verts partent en stage dans la banlieue de Nantes

Nos journalistes Laurent Hess et Alexandre Corboz donnent leur point de vue sur le Mercato de l’ASSE. Pour le premier, les Verts doivent recruter un latéral gauche. Le second penche plus pour un attaquant.

Latéral gauche

« Depuis quatre ou cinq ans, l’ASSE cherche un latéral gauche à chaque fenêtre de transferts ou presque. C’est encore le cas cet hiver, et je suis d’accord avec Jean-Louis Gasset : s’il y a un poste où l’ASSE n’a pas vraiment de titulaire, c’est bien celui-là. Sorti du placard, Pierre-Yves Polomat dépanne depuis un ou deux mois et il se montre plutôt convaincant. Mais à 25 ans, le Martiniquais ne s’est encore jamais imposé sur la durée et il est en fin de contrat. Devant lui, normalement, il y a Gabriel Silva. Mais le Brésilien enchaîne les blessures et depuis son arrivée il y a un an et demi, il ne s’est jamais vraiment installé. Avec sa fragilité et ce qu’il montre depuis qu’il porte le maillot vert, je ne suis pas sûr qu’il soit capable d’être un vrai atout, surtout dans le 3-5-2 que Gasset semble vouloir mettre en place, un système qui demande beaucoup de courses aux joueurs de couloirs. A l’évidence, un joueur du profil de Benoît Trémoulinas ou Faouzi Ghoulam apporterait un vrai plus. Gasset a sans doute une idée du joueur idoine. Et sinon, on croise les doigts pour que la cellule de recrutement soit capable de dénicher un joueur correspondant au profil recherché. A droite, David Wantier avait ramené Kévin Malcuit il y a trois ans et demi, sa meilleure pioche jusqu’ici. L’été dernier, Nice avait tapé dans le mille en allant chercher Youcef Atal en Algérie. Si Lyes Chetti, le joueur de la JS Kabylie que la presse algérienne annonce dans le viseur des Verts, est de ce niveau-là, il ne faut pas hésiter ! »

Laurent HESS

Attaquant

« L’ASSE a tranché pour Robert Beric. Le Slovène se voit clairement indiqué la sortie et, à mon sens, il faut vraiment songer à le remplacer. Aujourd’hui, l’attaque des Verts est trop tributaire de Wahbi Khazri, qui n’est pourtant pas une vraie pointe. Loïs Diony ? L’ancien Dijonnais est beaucoup plus à l’aise sur un côté, à un poste où il a moins de pression. Avec le départ annoncé de Beric, il manquera un profil dans la palette à Jean-Louis Gasset : celui de véritable finisseur de surface.

Même s’il ne s’agit pas d’une urgence absolue et vitale pour la fin de saison, il faut que les Verts restent à l’affût du marché sur ce poste précis… Et soit prêt à dégainer en cas de véritable opportunité. Bien sûr, le bas de laine n’est pas très bien garni cet hiver. Il faut qu’une hypothétique recrue offensive rentre dans les moyens (prêt dans un premier temps?) mais je pense qu’il est nécessaire de préparer dès cet hiver la transition pour ne pas se retrouver face au fait accompli en juin prochain. Ce recrutement, l’ASSE peut aussi le faire en interne. Pourquoi ne pas faire confiance au prometteur Mackhtar Gueye en le faisant rentrer dans la rotation offensive ? C’est une solution moins onéreuse et je la verrais également d’un bon œil. Depuis Bafétimbi Gomis il y a plus de dix ans maintenant, l’ASSE n’a plus été en mesure de sortir un buteur. Il serait temps de changer ça… »

Alexandre CORBOZ