ASSE (débat) : Quel est pour vous le principal regret du Mercato de l’ASSE ?

ASSE (débat) : Quel est pour vous le principal regret du Mercato de l'ASSE ?

Notre débat de la semaine concerne à nouveau le Mercato de l’ASSE. Alexandre Corboz et Laurent Hess partagent leurs points de vue.

Ne pas avoir terminé le dégraissage

« En obtenant les départs rapides d’Oussama Tannane et Jorginho, David Wantier a fait le plus dur rapidement au moment de se débarrasser des indésirables. On pensait que la suite du dégraissage s’avérerait une formalité pour les dirigeants stéphanois. In fine, trois joueurs aux salaires confortables (compris entre 60 000 et 90 000€ brut par mois) sont restés : Loïs Diony, Assane Dioussé et Léo Lacroix.

Si le premier a vu son départ à Besiktas capoter à la dernière minute, le Sénégalais et le Suisse n’ont jamais semblé proche de quitter le Forez. Outre le gouffre économique que représente ses trois dossiers pour l’ASSE (entre 12 et 15 M€ d’indemnités de transferts payés pour peu ou pas de rentabilité), le vrai problème est que ces joueurs ont privé Ghislain Printant de l’ultime renfort offensif qu’il souhaitait. Faute d’avoir pu économiser un peu de masse salariale.

Même si David Wantier n’a pas vocation à être un faiseur de miracles et que les prêts récents de Diony (Bristol), Dioussé (Chievo) et Lacroix (FC Bâle, Hambourg) n’ont pas été fameux, on était en droit d’espérer que son important réseau permette une exfiltration propre et sans bavure. C’est ma (petite) déception d’un été stéphanois très prolifique et intéressant sur le Mercato. »

Alexandre CORBOZ

Hatem Ben Arfa

« Perso, le départ de Rémy Cabella m’a contrarié, comme pas mal de supporters. C’était le meneur de jeu de l’équipe, il avait un rôle-clé. Et pour le remplacer, j’aurais préféré que les Verts se tournent vers Hatem Ben Arfa plutôt que vers Ryad Boudebouz. Je trouve que Ben Arfa ressemble plus à Cabella dans son style : il décroche pour remonter le ballon, il a un volume comparable à « RC7 », ce qui n’est pas vraiment le cas de Boudebouz. Aller chercher Ben Arfa (il n’est d’ailleurs pas trop tard puisqu’il est encore libre) aurait été à mon sens un signe d’ambition.

Et je trouve que le Mercato stéphanois en manque. Malgré les ventes, le club n’a pas fait de gros efforts. Il n’a pas misé plus de 5 M€ sur un joueur, sans doute contrarié par les échecs avec Diony et Diousse il y a deux ans, qui avaient plombé sa saison, ses finances et… Oscar Garcia. L’absence d’un renfort à la pointe de l’attaque est un vrai couac. Et je déplore aussi la vente de Saliba et le départ en prêt de Vagner, tout comme bien sûr les non-départs de Diony, Diousse et Lacroix. »

Laurent HESS

Dans l'entretien accordé à But Saint-Etienne, à paraître ce mercredi, Denis Bouanga évoque notamment ses débuts à l'ASSE et son but contre Brest (1-1) qu'il a dédié à sa maman, qui a tendance à lui porter chance. Extrait.