ASSE – EXCLU Janot : “Pourquoi je quitte Saint-Etienne”

Jérémie Janot a quitté son club de toujours, l’AS Saint-Etienne, où il était revenu pour entraîner les gardiens du centre de formation, pour rejoindre l’AJ Auxerre. Il explique les raisons de son départ.

Jérémie, quelles sont les raisons qui vous ont poussé à quitter l’ASSE pour Auxerre ?

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Jérémie JANOT : Dans mon état d’esprit, je ne quitte pas l’ASSE, je rejoins Auxerre. J’intègre une équipe de techniciens reconnais avec Francis Gillot, Cédric Daury et Francis Graille, que je connais depuis très longtemps. Pour mon cursus d’entraîneur, c’est bien. En plus, c’est une proposition dans la durée. Quatre ans de contrat, c’est rare. C’est une belle marque de confiance et de reconnaissance.

N’aviez-vous pas l’espoir d’intégrer le staff des pros à Saint-Etienne ?

Dans ma tête, ça a toujours été clair : Fabrice Grange et Stéphane Ruffier forment un duo indissociable. Ça marche bien, il n’y a aucune raison de changer. J’étais sûrement voué à intégrer le staff des pros à terme et j’en avais même parlé avec Fabrice, il n’y avait aucun souci entre nous. Mais, à un moment donné, il faut faire des choix. J’étais en fin de contrat à l’ASSE et la proposition est tombée. Je rejoins un staff professionnel dans un club ambitieux. J’ai rencontré Francis Graille, j’ai échangé aussi avec Cédric Daury et Francis Gillot. Le projet est vraiment séduisant. J’ai été emballé, je suis persuadé d’avoir fait le bon choix.

Quels souvenirs garderez-vous de votre saison avec les jeunes de l’ASSE ?

J’ai vécu une année exceptionnelle. On a fini 2es en CFA2, 3es en U19 et 1ers en U17 et U16. A chaque fois avec les meilleures défenses. J’ai coaché des jeunes gardiens internationaux dans toutes les catégories d’âge. Franchement, je me suis régalé. Je pars sans aucune animosité. J’étais à un carrefour, j’ai pris la direction qui me convient le mieux pour l’instant. Cette opportunité s’est présentée à moi, je la saisis mais il ne faut pas chercher la petite bête là où il n’y en a pas.

On suppose que vous avez dû faire des déçus à l’ASSE ?

J’ai beaucoup discuté avec Julien Sablé. Je sais qu’il est déçu que je parte. C’est quelqu’un que j’apprécie énormément, c’est un frère et, pour moi, sa nomination à la tête du centre de formation restera la meilleure décision des dirigeants cette intersaison, j’en suis persuadé.

Propos recueillis par Laurent HESS


ASSE : La carrière de Janot par butfootballclubtv

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001