ASSE – EXCLU « Puel, c'est un gros point d'interrogation »
par Alexandre Corboz

ASSE – EXCLU « Puel, c'est un gros point d'interrogation »

Dans la dernière édition de But ! Saint-Etienne, l'ancien défenseur des Verts Christophe Deguerville est revenu sur ses années ligériennes... Il a aussi livré son ressenti sur l'actualité du club.

But Saint-Étienne : Christophe, avez-vous confiance en Claude Puel pour la saison prochaine ?

Christophe Deguerville : Pour moi, Puel c'est un gros point d'interrogation. Quand il est arrivé, il y a eu un effet immédiat avec notamment cette victoire dans le derby pour sa première sur le banc. Ça n'a pas duré très longtemps. Après, les résultats n'ont pas été bons et on a même fini par se retrouver dans une position délicate avant l'arrêt de la Ligue 1. J'ai l'impression qu'il a des idées bien précises, mais sont-elles bonnes ? Parce que pousser vers la sortie des cadres comme Ruffier, Hamouma ou bien encore Perrin...

Écarter Stépane Ruffier n'était pas une bonne décision ?

Effectivement, ses performances étaient moins satisfaisantes. Je pense que la communication aurait pu être autre. Je suis d'accord sur le fait de changer un joueur lorsqu'il a une baisse de régime, peu importe son statut. Maintenant, Puel voit les joueurs toute la semaine à l'entraînement, il a donc une autre approche que nous.

Miser sur une politique de jeunes, est-ce une bonne solution ?

Je pourrais vous répondre d'ici six mois ! C'est bien de donner la chance à de jeunes joueurs, mais à voir si les résultats suivront.

Selon vous, faut-il prolonger Loïc Perrin ?

Oui, si l'entraîneur estime qu'il peut encore apporter à l'équipe. En revanche, s'il estime qu'il n'a plus le niveau pour évoluer en Ligue 1, il faudra comprendre le fait qu'il ne soit pas prolongé. Perrin est une légende du club, il faudrait lui retrouver une reconversion, ce serait super !

Les Verts sont-ils capables de faire déjouer le PSG le 24 juillet prochain ?

Le PSG est une grosse machine ! Sincèrement, ça va être très compliqué. Même si le pourcentge est faible, il faut y croire et jouer à fond cette finale de la Coupe de France !

Recueilli par Yohann Gil