ASSE – FC Nantes (0-2) : Boudebouz et Khazri en souffrance, les notes des Verts

true

Logiquement battu par le FC Nantes (0-2), l’AS Saint-Etienne continue de s’enfoncer en Ligue 1. Les notes des joueurs ligériens.

Note du match (côté Stéphanois) : 03/20

Homme du match : Imran Louza

Ruffier (4,5) : Sale après-midi pour le portier basque qui n’a pas grand chose à se reprocher sur les buts des Canaris et a même empêché l’ASSE de vivre un pire calvaire en se couchant bien sur une frappe de Simon (32e).

Palencia (3,5) : Titularisé à la place de Mathieu Debuchy, l’Espagnol n’a pas marqué de points, bousculé pendant une heure par Abdelkader Bamba dans son couloir droit et averti pour accrochage sur Renaud Emond (69e).

Moukoudi (4) : Pour son premier match depuis un mois, l’ancien Havrais a eu du mal face à la vivacité de Moses Simon. Il s’est fait enrhumer par son vis-à-vis sur le second but.

Perrin (4,5) : S’il avait plutôt bien démarré le match, le capitaine des Verts a commis une grosse faute de relance sur l’ouverture du score de Mehdi Abeid (23e). Derrière, il a fait ce qu’il a pu pour combler les brèches d’une arrière garde ligérienne en difficulté…

Trauco (3,5) : Après bientôt six mois à l’ASSE, on a encore du mal à saisir la pertinence du recrutement du Péruvien. L’ancien joueur de Flamengo ne défend pas spécialement bien et ce dimanche il n’a apporté que trop rarement.

Cabaye (3,5) : Meilleur Stéphanois au Parc des Princes mercredi, l’ancien Lillois n’a pas été en mesure d’enchaîner un deuxième match consistant en trois jours. Inexistant face aux Canaris.

M.Camara (4,5) : Dans une équipe battue dans tous les compartiments du jeu, le jeune milieu ligérien a fait ce qu’il a pu, réalisant quelques sorties de balle intéressantes.

Honorat (4) : Après-midi difficile pour l’ex-Clermontois qui n’est jamais parvenu à trouver ses attaquants sur ses rares ballons de centre exploitables. On l’avait trouvé plus convaincant en piston dans un système à trois défenseurs. A cédé sa place à Rivera (66e), qui a couru mais parfois confondu vitesse et précipitation.

Boudebouz (3) : Discret à l’exception d’un centre en retrait pour Arnaud Nordin (8e), l’Algérien a cédé sa place à la pause. Remplacé par Abi (4,45e), clairement pas au top de sa forme après sa longue absence en novembre-décembre.

Nordin (5) : Le Stéphanois le plus remuant du match, l’un des rares à percuter. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le seul arrêt d’Alban Lafont l’a été sur une de ses tentatives (8e). Remplacé par Edmilson (82e).

Khazri (3) : Sanctionné d’un carton jaune pour avoir démonté Bamba (51e), le Tunisien s’est retrouvé seul en pointe. Il a erré comme une âme en peine, pris dans la tenaille nantaise et mangé par Girotto.

Conclusion : Dans un Geoffroy-Guichard qui sonnait creux, les Verts ne se sont jamais hissé à la hauteur d’un match de Ligue 1. Que ce soit dans son 4-2-3-1 initial ou dans le 4-4-2 mis en place par la suite, Claude Puel n’a jamais trouvé la clé. Concédant une défaite logique.

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008