ASSE – INFO BUT ! Galtier n’est plus épargné par la critique

Avec les mauvais résultats actuels et un recrutement qui est loin de donner satisfaction, la cote de popularité de l’entraîneur des Verts est en train de baisser. Certains de ses choix surprennent, y compris en haut lieu.

L’A.S.S.E. avait bien débuté son championnat en allant gagner à Ajaccio (1-0) et en battant Guingamp (1-0). Elle avait su réagir après sa défaite à Lille (0-1) et son élimination en Ligue Europa en s’imposant face à Bordeaux (2-1) et à Valenciennes (3-1). Mais depuis, alors qu’elle avait la 1ère place en ligne de mire à l’heure de recevoir Toulouse, l’équipe de Christophe Galtier avance à un rythme de relégable avec seulement 6 points d’engrangés sur 24 lors des huit dernières journées. Les Verts ont raté leur premier objectif de la saison qui consistait à atteindre la phase de poules en Ligue Europa, et au tiers du championnat, ils pointent à la 9e place. Le 4e, Nantes, n’est qu’à cinq points, mais les feux ne sont plus tout à fait au vert à l’A.S.S.E. aujourd’hui tant l’équipe déçoit, le plus souvent, en affichant des lacunes à tous les niveaux, que ce soit sur le plan technique, physique, mental, en défense, en attaque ou au milieu.

La critique n’avait pas épargné Stéphane Ruffier après le match nul face à Paris (2-2) et désormais, c’est aussi le cas pour Christophe Galtier. Six mois après avoir permis au club de remporter son premier trophée avec la victoire en Coupe de la Ligue, le coach des Verts, nommé co-meilleur entraîneur de L1 en mai dernier avec le Parisien Carlo Ancelotti, a vu son crédit chuter sensiblement.

“Je dois trouver les solutions”

Le temps des ingérences des uns et des autres étant révolu, “Galette” avait eu les coudées franches pour recruter cet été mais ses choix suscitent aujourd’hui l’interrogation. D’après nos informations, la stratégie lors du Mercato n’avait pas été du goût de tout le monde au club, certains dirigeants déplorant que le technicien tarde tant, après le transfert d’Aubameyang, pour recruter un attaquant malgré les premières échéances européennes, et ce avec les conséquences que l’on connaît (élimination face aux Danois d’Esbjerg). Galtier aurait perdu beaucoup trop de temps, à leurs yeux, en attendant un prêt de Modibo Maïga, prôné par Stéphane Tessier, et aujourd’hui, on déplore, jusqu’en haut-lieu que Tabanou, pour lequel le club a dépensé 5 M€, ne s’impose pas, comme Mollo et Erding, et que Sissoko ne joue pas. Seul Corgnet donne pour l’heure satisfaction.

Le coaching de Galtier lors du derby, dimanche dernier, aurait également déplu. Alors que l’A.S.S.E. venait d’égaliser et dominait copieusement, les trois changements opérés par le technicien n’ont pas porté leurs fruits (Mollo remplacé par Gradel, Cohade par Diomandé et Hamouma par Tabanou) et Lyon a fini par s’imposer grâce à deux remplaçants, Gourcuff et Briand. Erding, lui, est resté sur le banc, alors qu’il représentait l’option la plus offensive pour aller chercher la victoire. La non utilisation de l’ancien Rennais, le très faible temps de jeu d’Allan Saint-Maximin, les difficultés rencontrées par l’équipe pour défendre (l’A.S.S.E. a la plus mauvaise défense de L1 à domicile), ses entames de match laborieuses, les nombreux buts concédés en fin de rencontres, sont autant de points qui intriguent, et pas seulement les supporters. Si Galtier a su gagner depuis longtemps l’estime de toutes les composantes du club, une véritable gageure, il connaît trop bien les règles du jeu pour savoir qu’en foot, la roue peut vite tourner… “Il est bien évident qu’il faut vite rectifier le tir. Je dois trouver les solutions. On ne peut pas faire une saison comme ça”, a-t-il d’ailleurs expliqué après le derby, parfaitement conscient de la situation de l’équipe, de ses responsabilités et des attentes.

En décembre, le mercato devrait permettre de réajuster l’effectif, un milieu défensif d’impact faisant cruellement défaut alors que les milieux excentrés pullulent. Mais d’ici là, il faudra bien que l’équipe se remette à gagner des matches, elle qui ne s’est imposée qu’une fois lors des huit dernières journées de championnat.

Laurent HESS, correspondant à Saint-Etienne

Retrouvez cet article et beaucoup d’autres dans But ! Saint-Etienne, actuellement en kiosques.