ASSE : la finale, sa prolongation, le boycott des supporters… Perrin se confie
par Raphaël Nouet

ASSE : la finale, sa prolongation, le boycott des supporters… Perrin se confie

Le capitaine des Verts, en fin de contrat à l'issue de la finale de la Coupe de France, a évoqué le choc face au PSG et son avenir.

Présent en conférence de presse ce jeudi, l'emblématique capitaine des Verts Loïc Perrin a évoqué sa situation. Lui qui aimerait prolonger d'un an n'a pour l'instant eu droit qu'à deux mois, histoire de prendre part à la finale de la Coupe de France contre le PSG vendredi prochain. Il a commencé par faire un point sur son état de santé. « Ça va. j’ai eu deux-trois pépins depuis la reprise de l’entraînement mais il y avait eu une grosse période d’inactivité. J’espère monter en puissance, même s’il ne reste pas beaucoup de temps avant la finale. »

« La finale contre Paris ? On ne connaît jamais l’histoire d’un match. L’an dernier, Rennes a battu le PSG en finale. Paris a déjà fait des faux pas mais pour gagner, c’est sûr qu’il faudra être dans un soir extraordinaire. Ce sera ma deuxième finale. Avec 5.000 au Stade de France, autant dire qu’il n’y aura personne. Ce n’est pas le même engouement qu’en 2013. Ça va être spécial mais ça reste une finale, avec un titre au bout. Ça marque une vie. Le boycott ? Les supporters n’avaient que 900 places. Ce n’est pas beaucoup. C’était trop dur de trancher. En boycottant, ils sont restés solidaires, je les comprends tout à fait. »

« Mon contrat ? Pour l’instant, j’ai prolongé par rapport à la finale. Pour après, on verra quand ce sera le moment. Evidemment, j’y ai réfléchi mais on en parlera déjà avec le club avant. »