ASSE – L’analyse de Laurent Hess : « Vagner mérite d’avoir sa chance ! »

ASSE – Mercato : Rocha, Vagner et Gueye à Nancy... les dessous de leurs départs

Très bon à Nancy lors de son prêt, Vagner Dias Gonçalves, l’attaquant capverdien de l’ASSE, a montré de belles qualités lors du premier match de préparation contre Andrézieux (2-1). Mais Ghislain Printant ne semble pas vouloir l’intégrer à son groupe cette saison…

« Chez le voisin d’Andrézieux (National 2), l’ASSE a remporté mardi dernier son premier match de préparation grâce à un but d’Arnaud Nordin, suite à une une remise de la poitrine de Romain Hamouma, capitaine, et sur un penalty de Makhtar Gueye, provoqué par Vagner Dias Gonçalves. Intenable, le petit attaquant capverdien s’est illustré lors de cette rencontre. Il s’est attiré à plusieurs reprises les applaudissements du public du stade de l’Envol en affolant les défenseurs andréziens.

Honorat meilleur que lui ? Je n’en suis pas sûr…

Auteur de 5 buts en une demie saison avec Nancy, décisif dans le maintien du club lorrain qui sollicite à nouveau son prêt, Vagner a montré des qualités qui semblaient pouvoir inciter Ghislain Printant à lui faire une place dans le groupe, ou au moins à le revoir. Pourtant, pas de traces de l’ancien joueur de Gil Vicente lors du deuxième match de préparation contre Clermont (1-1), à Espaly, samedi dernier. Non convoqué, Vagner a dû se contenter de jouer un autre match contre Andrézieux (2-2), un peu plus tôt, avec la réserve stéphanoise.

Un traitement de défaveur que l’on peut avoir du mal à comprendre. Et que je ne comprends pas, personnellement. Déjà, il y a un an, je n’avais pas compris que Jean-Louis Gasset ne convie pas le joueur à la préparation de l’équipe première, qu’il se prive de lui. Il semblerait que Printant en fasse de même, malgré le prêt pourtant concluant du joueur à Nancy. Il est vrai qu’il y a beaucoup de concurrence sur les côtés, où Printant doit forcément faire des choix. Si Romain Hamouma, Arnaud Nordin et Denis Bouanga sont assurés de faire partie du groupe, ce n’est pas encore le cas pour les jeunes. Entre Franck Honorat, Charles Abi, Lamine Ghezali, des prêts sont à prévoir.

Pour Vagner, c’est une vente qui est évoquée. Mais les supporters qui l’ont vu à l’oeuvre à Andrézieux mardi dernier en redemandaient, unanimes, à leur sortie du stade de l’Envol, et je me joins à eux. Bien sûr, Vagner n’est pas un produit fini. Mais il a du talent, de grosses qualités de dribbles, de vitesse, et il est efficace devant le but. Honorat, par exemple, serait meilleur que lui ? Même si je n’ai pas encore beaucoup vu l’ancien clermontois à l’oeuvre, permettez-moi d’en douter… »

Laurent HESS