ASSE : le club dément pour le limogeage de David Wantier mais...
par Alexandre Corboz

ASSE : le club dément pour le limogeage de David Wantier mais...

Dans un communiqué, l'AS Saint-Etienne a évoqué le cas David Wantier. Le responsable de la cellule de recrutement ne sera pas limogé avant le 27 février prochain.

Ce mardi après-midi, "L'Equipe" a annoncé que l'AS Saint-Etienne et son directeur général Xavier Thuilot avaient convoqué le responsable de la cellule de recrutement David Wantier pour lui signifier son licenciement.

Il semblerait toutefois que le quotidien soit allé un peu vite en besogne en faisant fi de certains délais. Dans un communiqué, les Verts ont assuré que l'ancien agent n'avait « pas été démis de ses fonctions de Directeur du recrutement de l'AS Saint-Étienne ».

« Un entretien entre la Direction du club et David Wantier est fixé le 27 février prochain pour évoquer la poursuite des missions de ce dernier », annonce le club. Il s'agit bien évidemment d'une annonce pour la sémantique.

Pour Gérard Bonneau, ce n'est pas fait non plus

David Wantier, qui était en CDI à l'ASSE, a été convoqué à un entretien préalable à son licenciement. Juridiquement, pour ne pas se mettre en faute, le club ne peut pas annoncer dès aujourd'hui le départ de son dirigeant. Ni l'arrivée de son remplaçant qui pourrait être Gérard Bonneau (Servette FC, 65 ans).

Selon "Le Matin", l'ancien responsable du recrutement chez les jeunes à l'OL aurait rencontré ses dirigeants au Servette FC le week-end dernier pour évoquer la suite. Une initiative des dirigeants helvètes face aux rumeurs sorties dans "L'Equipe" dès la semaine dernière. Rien n'a fuité de cet entretien.