ASSE : le derby peut-il tout changer pour Loïs Diony ?

true

Au fond du trou avant le derby, Loïs Diony s’est relancé contre Lyon (1-0). Il espère que ça ne restera pas sans suite.

C’était la surprise du chef. Qui aurait pu imaginer que pour sa première sur le banc de l’ASSE, Claude Puel ferait appel à Loïs Diony pour le derby ? Et pourtant, l’ancien dijonnais était bien présent dans le onze, aux côtés de Charles Abi. Avec ce message fort envoyé par Puel : maintenant, plus de statut, les cartes sont redistribuées.

« Cela m’a fait plaisir. Je ne m’y attendais pas. J’ai fait ce que j’avais à faire. Je me suis donné à fond comme toujours. Je n’ai pas eu d’occasions, mais je suis surtout très heureux pour l’équipe et les supporters », a commenté l’attaquant au palmier. Avant de revenir sur cette titularisation surprise. « Je l’ai apprise le matin . C’était une très grande surprise dans la mesure où cela faisait un moment que j’étais « hors groupe » ou que je n’entrais pas. Cela m’a fait un petit choc mais quand on est joueur professionnel, il faut s’attendre à tout. J’ai essayé de répondre présent en me donnant à fond et en mouillant le maillot ».

« J’ai dit que j’attendais janvier avec impatience. Aujourd’hui, c’est du passé »

Si c’est Robert Beric qui a délivré l’ASSE contre Lyon, Diony a répondu présent. Il s’est dépouillé, a usé la défense lyonnaise par ses appels, son pressing, sa détermination. Il est allé au mastic, faute de bons ballons. Une combativité saluée par les applaudissements du Chaudron à son remplacement, et qui a dû plaire à Puel. Alors, et maintenant ?

Relancé, Diony ? L’attaquant s’est en tout cas remis à espérer, lui qui avait posté sur Instagram un « Vivement janvier » qui en disait long sur sa déception, son renoncement. Il n’entrait plus dans les plans de Ghislain Printant, n’apparaissait plus dans le groupe. A la cave, Loïs !

« Ces dernières semaines ont été difficiles pour moi. Maintenant, j’ai un gros mental. Je m’entraîne tous les jours, je bosse dur à l’entraînement même quand le week-end je ne suis pas sur la liste. Chaque fois, je me disais que c’était partie remise. Aujourd’hui, la roue a tourné. A moi de continuer pour rester dans l’équipe. J’ai dit que j’attendais janvier avec impatience. Aujourd’hui, c’est du passé. Nous verrons comment va se passer la suite. Tant que je porte le maillot vert, je serai toujours à fond. »

On a pu le constater lors du derby. Un derby qui restera gravé, dit-il. « C’est ma première victoire dans un derby et c’est magnifique. Voir tout le peuple vert comme ça… Je suis vraiment content qu’on l’ait gagné. L’an dernier, on se faisait tuer à la dernière minute. Là, c’est notre tour. Je suis vraiment heureux. »

Laurent HESS (avec AC)