ASSE : le mail de Caïazzo qui aurait divisé le football français

true

Co-président de l’ASSE mais surtout président du syndicat Première Ligue, Bernard Caïazzo aurait divisé le football français en envoyant un mail dimanche soir.

En pleine crise sanitaire, les gros bras du football français ont décidé de prendre le problème à bras-le-corps mais ont divisé leur belle et grande famille. En cause : le comité de pilotage mis en place pour gérer la situation liée à la pandémie de Covid-19. Noël Le Graët Didier Quillot, Jean-Michel Aulas (OL), Nasser Al-Khelaïfi (PSG), Jacques-Henri Eyraud (OM), Bernard Caïazzo (Première Ligue) et Claude Michy (UCPF) auraient été cooptés. Cette composition, sans Nathalie Boy de la Tour aurait provoqué un vif échange entre la présidente de la LFP et le co-président de l’ASSE.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

« Le comité de pilotage de crise a été constitué avec une approche démocratique et une limitation à sept membres pour bien travailler, expliquait selon L’Équipe Caïazzo dans un e-mail aux présidents de club. Pour représenter la Ligue, nous avons dû voter entre Didier et Nathalie. Vu les relations de Didier avec les grandes Ligues européennes, le choix s’est porté sur lui avec mission de rapporter à Nathalie toutes les décisions que nous prendrons. Nous sommes dans une bataille pour sauver notre football et comme Nasser (al-Khelaïfi) l’a dit, nous devons oublier la politique et les ego et travailler. La première réunion du Comité aura lieu demain lundi à 14 heures. »

Toujours d’après le quotidien sportif, De la Tour aurait sèchement répondu : « Pour rappel, ce ‘comité de pilotage’ n’a statutairement aucune existence et ne pourra prendre des engagements pour le compte de la Ligue. Dans cette période difficile, toutes les idées sont les bienvenues et je vous invite donc à nous communiquer les résultats de vos réflexions. Par ailleurs, je me joins à de nombreux présidents pour vous exprimer notre étonnement sur la composition dite ‘démocratique’ du groupe de réflexion qui ne nous semble pas représenter l’ensemble des typologies de clubs. » La première réunion n’aura finalement pas lieu hier. La résistance semble mort-née. 

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013