ASSE : l'ego de Ruffier dénoncé par un ancien coéquipier
par butfootballclub

ASSE : l'ego de Ruffier dénoncé par un ancien coéquipier

Latéral de l'ASSE de janvier à juin 2014, Benoît Trémoulinas a confié que Stéphane Ruffier avait un ego trop grand, ce qui allait le conduire à la faute.

Même s'il a été réintégré au groupe professionnel après sa mise à pied de six jours, Stéphane Ruffier ne rejouera plus avec l'ASSE tant que Claude Puel en sera l'entraîneur. C'est ce qu'a confié ce dernier, assurant avoir décidé de partir sur un trio de portiers sans lui, après qu'il lui a signifié son refus d'être la doublure de Jessy Moulin.

Pour Benoît Trémoulinas, Stéphanois de janvier à juin 2014, ce n'est pas une surprise. Sur le plateau de L'Equipe d'Estelle, l'ancien latéral gauche a expliqué que Stéphane Ruffier était certes un très bon gardien mais qu'il avait aussi un très gros ego. Et que cela allait certainement lui coûter cher dans cette affaire avec Saint-Etienne...

"J'ai vu que Stéphane refuse d'être numéro deux derrière Jessy Moulin. Ca ne m'étonne pas, je le connais, j'ai joué quatre mois avec lui. Il m'avait impressionné. C'est un très bon gardien mais c'est quelqu'un qui a un gros ego. Ce qui me dérange, c'est qu'en refusant d'être doublure, contractuellement, il peut être attaquable."