ASSE : les 20 Verts qui feront l’année 2020

true

Notre rédaction a sélectionné les 20 Stéphanois promis à jouer un rôle important lors de l’année 2020, à l’ASSE. Tour d’horizon.

1 Claude PUEL

C’est vers lui que le duo de présidents s’est tourné après un été 2019 catastrophique avec Ghislain Printant. Le Castrais dispose des pleins pouvoirs avec un siège au Directoire et le plus gros salaire de l’histoire du club pour un entraîneur. Il n’y a plus qu’à espérer qu’il réussisse.

2 Xavier THUILOT

Puel est venu à la condition que l’ancien DG de Lille débarque avec lui. Discret, ce dernier devrait commencer à repenser l’organigramme cette année.

3 Loïc PERRIN

A 34 ans, le capitaine emblématique des Verts s’apprête à tourner la page. Il devrait raccrocher les crampons à l’issue de la saison, au terme de son contrat. L’envie est toujours là mais il y a aussi la raison, et vu l’état de ses genoux…

4 William SALIBA

Le jeune défenseur incarne la relève. L’ASSE n’a pas perdu le moindre match lors de la première partie de saison avec lui. Elle profitera encore de sa présence jusqu’en juin, avant son départ à Arsenal.

5 Stéphane RUFFIER

A 33 ans, le Basque n’a plus qu’un an de contrat. Mais une prolongation ne surprendrait personne s’il démarre 2019 sur les mêmes bases que cet automne, à l’arrivée de Puel, après un début de saison très poussif sous l’ère Printant.

6 Denis BOUANGA

Le meilleur buteur et passeur de la première partie de saison s’est fracturé un doigt de pied. Il se reposera en janvier. Mais le nouveau fer de lance de l’attaque verte, c’est bien lui.

7 Zaydou YOUSSOUF

L’ancien bordelais est devenu international Espoirs au début de l’hiver. Même s’il a fini 2019 émoussé, il a montré ses qualités et devrait s’installer comme le nouveau taulier du milieu.

8 Yann M’VILA

Hier admiré, aujourd’hui contesté, le n°6 a assuré qu’il resterait stéphanois cet hiver, et qu’il serait temps de discuter cet été, à un an du terme de son contrat. Aura-t-il repris du poil de la bête d’ici là ?

9 Wahbi KHAZRI

Le Tunisien s’est cassé un doigt en novembre dernier. Il a dû écourter son année 2019, une année où il aura beaucoup brillé qu’en 2018. Qu’en sera-t-il en 2020 ?

10 Ryad BOUDEBOUZ

Malgré des prestations le plus souvent décevantes, Puel a installé le meneur de jeu algérien. A voir s’il parviendra enfin à faire oublier Rémy Cabella lors de la deuxième partie de saison.

11 Bilal BENKHEDIM

Vainqueur de la Coupe Gambardella, le talentueux n°10 a inscrit un but lors de sa première titularisation en équipe première à Nîmes (2-1) le mois dernier en Coupe de la Ligue. Si Boudebouz continue de décevoir, son temps de jeu pourrait bien augmenter.

12 Charles ABI

Avec Benkhedim, le longiligne avant-centre, buteur en finale au Stade de France contre Toulouse (2-0), avait été l’un des grands artisans de la victoire des U19 en Gambardella. Puel l’apprécie. Il veut construire avec lui. Un diamant à polir.

13 Romain HAMOUMA

A 32 ans, l’ancien caennais a été le 2e meilleur buteur et passeur des Verts lors de la première partie de saison mais les blessures l’ont encore empêché d’enchaîner. Son expérience et sa technique devraient encore être précieuses, alors que le club devra bientôt se prononcer puisque son contrat se termine en 2021.

14 Franck HONORAT

Dans une première partie de saison perturbée par deux blessures, l’ancien clermontois a montré de belles qualités à Nantes (3-2) et contre Nice (4-1). Dans un rôle de piston ou d’ailier droit, on attendra de lui qu’il se révèle pleinement.

15 Arnaud NORDIN

Décisif la saison dernière dans le sprint final et la course à l’Europe, le feu-follet a moins bien débuté 2019-20. Il devra reprendre le cours de sa progression, en se montrant plus lucide et efficace dans la zone de vérité.

16 Mathieu DEBUCHY

A 34 ans, l’ancien Gunner reste un guerrier, un joueur à la combativité exemplaire. Même s’il n’a plus les jambes et son coffre d’antan, il devrait encore rendre de précieux services et marquer quelques buts dont il a le secret.

17 Wesley FOFANA

Pilier des U19 vainqueurs de la Coupe Gambardella, le Marseillais a enchaîné en gagnant sa place de titulaire depuis l’arrivée de Puel. A 19 ans, il est déjà suivi par certains grands clubs comme le Milan AC.

18 David WANTIER

Le responsable du recrutement est contesté depuis plusieurs années. Il pourrait jouer gros cet hiver où Puel attend surtout de lui qu’il trouve des solutions pour dégraisser.

19 Roland ROMEYER

A 74 ans, le président du Directoire a pris du recul avec l’arrivée de Xavier Thuilot alors que le départ de Frédéric Paquet l’avait à nouveau propulsé sur le devant de la scène. L’idée de passer la main ferait de plus en plus son chemin, mais à la condition de le faire dans de bonnes conditions.

20 Bernard CAIAZZO

Le président du Conseil de surveillance a été discret depuis le début de la saison. Il cherche de nouveaux investisseurs. Mais deux ans après la vente avortée aux Américains de Peak6, il ne semble plus aussi pressé.

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000