ASSE : ces 8 jeunes qui tapent à la porte de Christophe Galtier

Après Ronaël Pierre-Gabriel la saison passée et Dylan Saint-Louis cet été contre Montpellier, Christophe Galtier vient de lancer Arnaud Nordin en ce début de saison. D’autres jeunes pourraient suivre. Petit tour d’horizon des principaux prétendants.

Rayan Souici

Le milieu, reconverti défenseur central la saison dernière avec la réserve, frappe à la porte des Verts. Fort d’un contrat Elite, le joueur, buteur avec l’équipe de France U19 contre la République tchèque le mois dernier, vient de faire sa première apparition sur le banc des pros. Pisté depuis son plus jeune âge par de grands clubs étrangers, il frappe à la porte. Mais à son poste, il doit composer avec une très forte concurrence.

Habib Maïga

Le milieu de terrain ivoirien a signé un premier contrat professionnel d’un an au printemps. Un signe que le club fonde certains espoirs sur lui, et ce même s’il a vécu une saison blanche l’an dernier après une grave blessure aux cervicales à Thiers avec la réserve. Très bon lors du Tournoi de Toulon 2015, Maïga n’a pas encore retrouvé tous ses moyens. Mais Christophe Galtier garde un œil sur lui.

Clément Cabaton

Le défenseur central a été freiné par une pubalgie la saison dernière mais cela n’a pas empêché le club de lui faire signer un premier contrat professionnel de trois ans au printemps. Cabaton s’était illustré il y a deux ans en inscrivant un but lors de la préparation estivale contre les Hollandais de Willem II. Galtier l’apprécie. Sur le banc lors du derby, le jeune homme, originaire de Haute-Loire, pourrait vite passer devant Ben Karamoko dans la hiérarchie des défenseurs centraux stéphanois, celui-ci n’ayant pas vraiment marqué des points lors de ses récentes apparitions.

Mickaël Nade

A 17 ans, le jeune défenseur central serait tenu en haute estime par Galtier. Marchera-t-il sur les traces de Kurt Zouma, à qui il est souvent comparé du côté de L’Etrat ?

Kenny Rocha Santos

Considéré comme la pépite n°1 du centre de formation, le jeune milieu capverdien a fait ses premières apparitions dans le groupe pro à l’entraînement dès la saison passée. A 16 ans, le club fonde de gros espoirs sur lui. “Il me fait penser à Pascal Feindouno”, nous confiait récemment Jérémie Janot. Dans le viseur de grands clubs européens, “le petit Kenny”, comme on le surnomme à L’Etrat, est un peu baladé entre les U17, les U19 et la CFA2 depuis le début de saison. Buteur sur coup franc avec les U19 à Marseille (1-1) la semaine dernière.

Dovydas Virksas

Arrivé il y a un an sur les conseils de Christian Larièpe, le milieu offensif lituanien, international Espoirs, a réalisé une première saison plutôt prometteuse en U19. Doué techniquement, Virksas est jugé un peu frêle par certains responsables du centre de formation. Opéré des ligaments croisés cet été, il ne rejouera pas avant début 2017.

Hugo Roussey

A son avantage à son entrée en jeu à Paris l’hiver dernier en Coupe de la Ligue, le jeune attaquant marque le pas depuis. Il va lui falloir retrouver son efficacité pour prétendre.

Benjamin Aulagnier

Chez les U19 comme en CFA2, le jeune attaquant fait partie des satisfactions du début de saison. Une valeur montante. Son gabarit pourrait lui offrir un accessit, s‘il confirme.

Laurent Hess, à Saint-Étienne