ASSE : les regards se tournent déjà vers la finale contre le PSG

true

Mercredi dernier Claude Puel a donné sa première conférence de presse depuis l’arrêt de la L1 à la mi-mars. Il en ressort que l’ASSE a encore beaucoup de pain sur la planche à un peu moins d’un mois de sa finale de Coupe de France contre le PSG…

C’est désormais officiel : la finale de Coupe de France entre l’ASSE et le PSG se disputera le vendredi 24 juillet, au Stade de France. Le staff n’a donc qu’un petit mois pour préparer la rencontre, et Puel a expliqué lors que son point-presse qu’il lui avait été très difficile d’établir un programme, de mettre en place des matches amicaux surtout. Les Verts en disputeront un ce samedi à L’Etrat, à huis clos, face à Rumilly, un club promu en National 2, puis un second le vendredi 10 juillet à Geoffroy-Guichard contre Nice, à huis clos aussi. Après la finale et avant la reprise de la L1, programmée au week-end du 21-22-23 août, ils partiront en stage en Bretagne. Un stage qui se déroulera à Dinard, du 10 au 15 août, avec deux matches de préparation programmés : contre Rennes le 12 août, et face à Nantes le 15 août. Mais d’ici là, il faudra bien trouver d’autres sparring-partenaires avant de défier Neymar, Mbappé, Di Maria, Icardi et compagnie.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Perrin en passe de prolonger, Cabaye plus hésitant

Puel a confirmé que Mahdi Camara et Timothée Kolodziejczak seraient suspendus pour la finale, à laquelle Loïs Diony, victime d’un traumatisme crânien suite à un accident de VTT, et Zaydou Youssouf, qui se remet encore de son opération à un genou, ne pourront pas participer. Le coach des Verts a aussi indiqué que des prolongations de deux mois avaient été proposées à Loïc Perrin et Yohan Cabaye. Perrin a déjà accepté la proposition et réintégré le groupe à l’entraînement, où il a montré sa forme samedi dernier en remportant une course en VTT, alors que Cabaye réservait sa réponse. L’ASSE espère aussi convaincre Arsenal de l’autoriser à aligner William Saliba au Stade de France, alors que le prêt du jeune défenseur se termine au 30 juin.

Krasso a déjà marqué des points, Aouchiche se fait toujours attendre

Parmi les recrues, Puel a été élogieux envers Jean-Philippe Krasso, sur qui il compte manifestement s’appuyer, en mettant en avant son état d’esprit, son intelligence et ses qualités techniques. Le Castrais a également confirmé son intérêt pour Adil Aouchiche, le jeune milieu du PSG, en fin de contrat, tout en expliquant que la concurrence était vive sur le dossier, qui traînait toujours en longueur ce début de semaine.

Puel veut dégraisser, Grange remplacé par Biancarelli

Enfin, le coach des Verts n’a pas caché qu’il ne pourrait pas travailler toute la saison avec les 41 joueurs pros actuellement sous contrat avec le club, et qu’il réduirait la taille de son groupe au fil des semaines. Certains joueurs seront donc poussés vers la sortie, comme l’a été l’entraîneur des gardiens Fabrice Grange, remplacé par André Biancarelli, et la plupart de ces « indésirables » sont déjà au courant des intentions du club à leur sujet. Parmi eux, Puel a expliqué qu’il avait été très clair avec Stéphane Ruffier, et que la porte était ouverte si ce dernier n’acceptait pas d’être n°2 derrière Jessy Moulin.