ASSE : les verts souvenirs de Christophe Galtier au sujet de Blaise Matuidi

false
LOSC : Christophe Galtier a bâti une forteresse imperméable en 2019

Christophe Galtier a dirigé Blaise Matuidi à l’ASSE de décembre 2009 à juin 2011, avant que le milieu ne soit transféré au PSG. Il se souvient.

L’Equipe du jour consacre une double page à l’inoxydable Blaise Matuidi, 32 ans et toujours titulaire en équipe de France. Pour l’occasion, le quotidien a interrogé la plupart des entraîneurs ayant travaillé avec lui, que ce soit à Troyes, à Saint-Etienne, au PSG, à la Juventus Turin ou en équipe de France. Christophe Galtier, qui l’a eu à l’ASSE, est dithyrambique.

« Il peut jouer à trois postes : milieu, latéral gauche et même défenseur central. C’est un jeune très robuste, capable d’absorber des charges de travail incroyables et de s’adapter très vite au poste qu’on lui demandait d’occuper. C’est un bonheur pour un entraîneur. Je trouve qu’il a su conserver ce qui était son point fort : gratter des ballons. Avec lui, le mot gratter prend justement tout son sens. »

« Parmi ses autres qualités, il y a sa capacité à répéter les sprints longs. En revanche, il lui manque toujours le jeu long, selon moi, le renversement du pied gauche. Je me souviens d’une discussion que j’avais eue avec Laurent Blanc en 2009, alors qu’il entraînait Bordeaux et moi Saint-Etienne. Il m’avait dit, à l’époque : « Le premier joueur que je prends chez toi, c’est Matuidi ». Quand Blaise a été transféré à Paris, il n’y a pas une seule personne dans mon staff qui m’ait dit qu’il ne jouerait pas. Il imprime tellement vite. »

R.N.