ASSE – L’oeil de MC Pampille : « Les sifflets contre Khazri étaient injustes »

false
ASSE : Khazri et M'Vila devraient être absents contre Monaco !

Auteur d’une pastille qui se moque de la Ligue qui rencontre un franc succès sur les réseaux sociaux, le rappeur stéphanois MC Pampille pose son regard sur le début de saison de l’ASSE. Il regrette notamment les sifflets du Chaudron contre Wahbi Khazri, face à Brest (1-1).

But Saint-Etienne : MC, tout d’abord, pourquoi cette vidéo anti-répression ?

MC PAMPILLE : Parce que c’est un sujet qui m’interpelle. On prive les gens de leurs libertés. Je trouve ça grave. On gâche la fête. Sur les insultes, ça part d’un bon sentiment, mais ils s’y prennent mal et ça devient risible. Cette répression, ça devient n’importe quoi. Le foot est un sport populaire et il doit le rester. J’espère qu’on ne finira pas par dégoûter les supporters.

Vous êtes proche d’eux…

Mais j’en suis un ! Je vais à Geoffroy-Guichard dès que je peux et il m’arrive de faire des déplacements. Je suis avec les Magic Fans depuis longtemps. J’ai aussi des amis chez les Green Angels, surtout parmi les anciens. C’est des passionnés. Nous le sommes tous, chacun à notre façon.

Vous allez faire les déplacements en Ligue Europa ?

Je ne sais pas. Peut-être Wolfsburg ou La Gantoise. Mais l’Ukraine, non. C’est trop loin. Je n’ai pas envie d’être loin de mon fils trop longtemps.

Que pensez-vous de ce tirage ?

Sur le papier, il n’est pas très sexy. Mais c’est jouable, même si la Coupe d’Europe, il faut toujours se méfier. Les équipes ne sont pas là par hasard. J’aurais préféré des noms plus ronflants mais ce sera peut-être pour plus tard.

Et ce Mercato, qu’en pensez-vous ?

Je le trouve intéressant. Il y a eu de bons choix. On a pris des jeunes qui ont un bon potentiel : Bouanga, Moukoudi, Youssouf, Palencia. Le regret, c’est de ne pas avoir pris un bon 9. Mais on a Beric. J’espère que Printant ne mettra pas une demie-saison pour lui faire enchaîner les matches. A Geoffroy-Guichard, il tourne à un but par match. Il faut le faire jouer.

Il n’a été titularisé qu’à Marseille (0-1) et ça n’a pas été très concluant…

C’est vrai. Mais ce n’était pas un match pour lui. Honêtement, je n’ai pas compris. Beric, on connait son profil : c’est un joueur de surface. A partir de là, tu le mets quand tu sais que tu vas dominer, qu’il y aura des centres. Mais tu ne le mets pas quand tu joues le contre. Si tu fais ça, tu mets ses défauts en avant.

« Ma plus grosse crainte, c’est les jeunes. On dirait que Printant est sur la même lignée que Gasset, qu’il va rechigner à les mettre. Nordin mérite de jouer. Abi aussi. Avec ce qu’il a fait en Gambardella, on a envie de le voir. »

Les débuts de Printant vous inquiètent ?

Non. Je ne lui jette pas la pierre. Il n’y a eu quatre matches. C’est trop tôt pour le juger et même pour se faire une idée. Je trouve que les gens vont un peu vite en besogne : deux défaites à Lille et Marseille, et hop, on va faire une mauvaise saison, on s’est trompé sur tout. Les recrues viennt d’arriver. Ça a pris du temps. Il en faudra pour que la mayonnaise prenne. On voit bien que physiquement, certains joueurs sont à la peine. Et les automatismes, ça ne se fait pas du jour au lendemain. J’espère que la trêve aura fait du bien. Ma plus grosse crainte, c’est les jeunes. On dirait que Printant est sur la même lignée que Gasset, qu’il va rechigner à les mettre. Nordin mérite de jouer. Abi aussi. Avec ce qu’il a fait en Gambardella, on a envie de le voir.

On vous sent confiant…

Ce serait malheureux de ne pas l’être après quatre journées. Je trouve qu’on a plutôt bien recruté. Bouanga, j’aime beaucoup. Il va de l’avant, il est combatif. Trauco, il faut voir, mais il a la grinta. Aholou, c’est costaud, même s’il a l’air un peu fragile. Cabaye va apporter son expérience, c’est toujours bon. La déception, pour l’instant, c’est Boudebouz. Il n’y est pas encore. Il joue en marchant. Mais ça reste un bon joueur. Ça va venir. Le joueur qui déçoit le plus, c’est M’Vila. Je ne sais pas ce qu’il a. Il est très bas. On ne le voit pas. Heureusement que Perrin tient la baraque derrière parce qu’à la « récup », on n’y est pas.

Wahbi Khazri a été sifflé contre Brest…

Alors ça, je n’ai pas compris. C’est vrai qu’il a des comportements agaçants, il rouspète trop, c’est pénible. Mais il se bat, il donne tout. Il est moins efficace depuis le début de l’année mais le siffler, ça ne va pas l’aider à retrouver le chemin des filets. J’ai trouvé ça injuste. Il a enchaîné une saison complète, la CAN. C’est normal qu’il soit émoussé. D’ailleurs, je n’ai pas trop compris pourquoi Printant l’a aligné dès son retour de vacances. Ça ne lui a pas rendu service.

Dans l'entretien accordé à But Saint-Etienne, à paraître ce mercredi, Denis Bouanga évoque notamment ses débuts à l'ASSE et son but contre Brest (1-1) qu'il a dédié à sa maman, qui a tendance à lui porter chance. Extrait.

Laurent HESS