ASSE : Loïc Perrin craint tout particulièrement un Violet

Demain, l’ASSE accueille le TFC dans le Chaudron. Un stade que connaît bien l’attaquant ivoirien Max-Alain Gradel, que craint Loïc Perrin.

Après trois résultats négatifs (un nul, deux défaites), l’AS Saint-Etienne doit reprendre sa marche en avant demain, lors de la réception de Toulouse. Les Violets comptent trois points de plus au classement mais ils ne donnent pas l’impression de pouvoir jouer un mauvais tour aux Verts.

Cependant, dans les colonnes de la Dépêche du Midi, le capitaine stéphanois, Loïc Perrin, a tenu à rappeler que son ancien coéquipier Max-Alain Gradel était un trublion dont il fallait se méfier comme du lait sur le feu.

“Toulouse a des éléments intéressants. Dont un qu’on connaît bien : Max (Gradel). C’est un joueur déroutant, sans cesse dans la provocation ; il a beaucoup d’activité. Et puis, d’autres garçons ont fait un bon de début de saison : je citerai l’avant-centre grec Koulouris, une vraie découverte ; Makengo, qui a mis deux jolis buts. Voilà, c’est une formation qui renferme incontestablement de la qualité.”

R.N.