ASSE – Mercato : Bernard Caïazzo milite pour un Salary Cap en Ligue 1

true

Réfléchissant déjà à la sortie de crise du Covid-19, Bernard Caïazzo (ASSE) émet l’idée de mettre en place un Salary Cap pour la Ligue 1.

Dimanche soir, à l’initiative du syndicat Première Ligue, trois présidents de Ligue 1 ont organisé une « conf call » avec divers médias. L’occasion pour Bernard Caïazzo d’évoquer la possible création d’un Salary Cap sur le modèle de ce que réalisent les ligues nord-américaines.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

« On est confrontés à un ultra capitalisme aussi dans le football moderne, avec une course à l’armement. Il faudra peut-être venir à trois ou quatre joueurs sans limite salariale », a-t-il lancé, cherchant des solutions pour le futur face à la crise économique et sanitaire du coronavirus qui place plusieurs clubs de Ligue 1 dans le rouge.

Un système calqué sur les USA ?

En Major League Soccer (MLS), la Fédération impose un plafond salarial pour tout l’effectif à l’exception de trois joueurs désignés comme les stars de l’effectif. Un modèle qui semble difficilement applicable au football européen.

Rappelons qu’à l’ASSE, il y a longtemps eu un Salary Cap fixé à 90 000€ brut par mois avec un système de primes pour compléter. Ce plan de gestion en bon père de famille, mis en place par Roland Romeyer lorsqu’il a repris la gestion du club en 2010, avait volé en éclat face à l’ambition du club de s’immiscer durablement dans la course à l’Europe…