ASSE – Mercato : Claude Puel place les Verts dans la galère avec Kolodziejczak

true

Si Claude Puel ne veut plus de Timothée Kolodziejczak, tout est ficelé pour que le défenseur s’engage sur la durée à l’ASSE.

Lancé sur la nouvelle absence de Timothée Kolodziejczak samedi lors de Paris FC – ASSE (2-3), Claude Puel a prononcé la mise en terre de son défenseur, à qui il reproche visiblement de ne pas suffisamment travailler pour faire oublier son mauvais début de saison. « Vous allez le voir de moins en moins. Pourquoi ? Parce que je veux garder le bon état d’esprit de l’équipe comme j’ai vu, ce soir. Vous en tirez les conclusions que vous voulez », a expliqué le Castrais.

Un tacle à la glotte qui vient frapper un autre cadre de l’époque Gasset – Printant. Des propos qui éteignent quasiment les chances de « Kolo » de retrouver grâce auprès de son entraîneur. Des mots qui compliquent encore un peu plus la vie des dirigeants stéphanois qui vont se retrouver avec un problème sur les bras.

La direction obligée de payer 5 M€ pour un indésirable

Comme le rappelle « L’Equipe » ce dimanche, Timothée Kolodziejczak n’est certes que prêté par le club mexicain de Tigres mais cette mutation temporaire est assortie d’une option d’achat obligatoire de 5 M€. Une « combine » trouvée l’été passée pour contenter Ghislain Printant, qui souhaitait ardemment le retour du défenseur.

Même si son contrat prend fin au 30 juin prochain, « Kolo » doit s’engager automatiquement jusqu’en juin 2023. Non seulement l’ASSE va se retrouver avec un joueur qui lui coûtera 5 M€ à l’été 2020 mais en prime il faudra trouver une solution pour le faire sortir du Forez où le « bâtisseur » Claude Puel a bien l’intention de construire sans lui…

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008