ASSE – Mercato (débat) : Quel attaquant iriez-vous recruter d’ici la fin du Mercato ?

Girondins - Mercato : immense effort financier en vue pour un buteur brésilien ?

Notre débat de la semaine concerne encore le Mercato de l’ASSE, où Ghislain Printant espère recruter un attaquant. Alexandre Corboz et Laurent Hess donnent leur point de vue.

Personne !

« Autant je peux comprendre que Ghislain Printant cherche à amener de la variété dans ses choix en cherchant un attaquant de profondeur pour remplacer Loïs Diony, autant je n’estime pas pertinent de prendre un joueur offensif supplémentaire. On l’a vu samedi face à Dijon, ce ne sont pas les choix qui manquent en attaque à l’ASSE. En Bourgogne, Sainté a joué avec quatre offensifs au coup d’envoi (Hamouma, Bouanga, Boudebouz et Khazri), avec encore Robert Beric et Arnaud Nordin sur le banc et alors que Charles Abi, Franck Honorat ou encore Kévin Monnet-Paquet étaient absents. Devant, même si on cherche à se séparer de Diony, les choix ne manquent pas … Et les places sont finalement peu nombreuses. Wahbi Khazri et Ryad Boudebouz seront sans doute intouchables.

Place aux jeunes!

Denis Bouanga, que Ghislain Printant souhaitait recruter, part aussi avec un certain crédit à l’entame de cette saison. Quant à Romain Hamouma, quand il n’est pas blessé au mollet, il fait figure d’un relai presque essentiel pour les divers entraîneurs qui se sont succédé. J’ai peur qu’en prenant quelqu’un de plus, on relègue encore les excellents Nordin et Abi, deux éléments qui se présentent comme les grosses valeurs marchandes de l’effectif stéphanois de demain. Je constate aussi que le marché des attaquants n’est pas simple et souvent très cher. Même un bon joueur de Ligue 2 comme Silas Wamangituka vaut aujourd’hui 8 M€ ou plus. A quoi bon relancer un joueur moyen sur la base d’un prêt sinon aider un autre club à valoriser ses actifs au détriment des « pépites maison » ? Arrêtons les dépenses inutiles. Avec déjà neuf recrues au compteur, l’ASSE a beaucoup évolué cet été. Que les Verts se séparent de Loïs Diony et Léo Lacroix pour mieux conserver leurs deniers si des corrections s’avéraient utiles en janvier prochain… D’ici là, peut-être qu’un jeune nous aura ébloui et mettra tout le monde d’accord. Personnellement, je crois beaucoup en Charles Abi. Je ne pense pas être le seul… »

Alexandre CORBOZ

Je tenterais le pari Pedro (Fluminense)

« Je considère que l’ASSE est déjà bien armée offensivement, et j’espère que Ghislain Printant donnera vite du temps de jeu à Charles Abi en qui je crois beaucoup moi aussi. Mais il y a beaucoup d’attaquants que j’aimerais voir sous le maillot vert, et parmi eux, j’ai envie de citer Pedro, le Brésilien de Fluminense. Le joueur était sur les tablettes des Girondins de Bordeaux l’été dernier. Il était alors le meilleur buteur du championnat brésilien. Resté à Rio, il s’est fait les croisés à l’automne dernier et sa côte a baissé. Alors qu’un transfert de 15 M€ était évoqué, le site spécialisé Transfermarkt situe sa valeur actuelle à 9 M€. Entre temps, Joao Pedro a pris le relais à Fluminense, mais Pedro revient bien : il a déjà inscrit 5 buts en 10 matches de championnat. A 22 ans, il est international U23. Son nom était évoqué en Seleçao avant sa blessure.

J’espère que le club affichera son ambition en investissant sur un jeune à fort potentiel

Sous contrat jusqu’en juin 2021, il correpond au profil recherché pat Ghislain Printant. Mobile, il participe au jeu et ne se contente pas d’attendre les ballons dans la surface. Bon dos au but et de la tête, du haut de son 1,85 mètre, il est solide sur ses appuis, se déplace bien (sans être un monstre de vivacité) et est redoutable devant le but. Au tarif où sont les bons joueurs français de L1 ou de L2 de son âge, les Rémi Oudin (Reims) ou Alexis Claude-Maurice (Lorient), le pari me semble intéressant. Avec Sergi Palencia et Miguel Trauco, plus Gabriel Silva, il y a une filière latine chez les Verts. Pourquoi ne pas la développer en recrutant un attaquant sud-américain ? Comme l’ASSE dispose encore d’une petite enveloppe après les ventes de Rémy Cabella et William Saliba, j’espère qu’elle affichera son ambition en investissant sur un joueur à fort potentiel comme Pedro. N’est-ce pas en misant 10 M€ il y a deux ans sur Nicolas Pépé (vendu 80 M€ à Arsenal) que le LOSC a franchi un palier l’an dernier ?»

Laurent HESS