ASSE - Mercato (débat) : Quel est le dossier prioritaire du dégraissage ?
par Laurent HESS

ASSE - Mercato (débat) : Quel est le dossier prioritaire du dégraissage ?

Notre débat de la semaine concerne le Mercato de l'ASSE, qui doit encore dégraisser. Laurent Hess et Alexandre Corboz débattent.

Stéphane Ruffier

« C'est tout sauf un scoop : le joueur que Claude Puel tient absolument à faire partir, c'est Stéphane Ruffier. Après les attaques de son agent dans les médias, le Manager de l'ASSE ne compte plus sur le Basque. Mis à pied, Ruffier a été réintégré mais il faut s'attendre à ce que les dirigeants ne lui fassent pas de cadeau au moindre nouvel écart. Une situation que l'on peut qualifier de malsaine, et qui plombe un peu l'ambiance au sein d'un groupe dont Puel apprécie l'état d'esprit, la solidarité.

Ce divorce là, on connait déjà son prix

Pour autant, comme il ne semble pas dans les intentions de Ruffier de faire le moindre cadeau au club, je ne vois pas comment ce divorce pourrait ne pas se terminer devant les tribunaux. Sachant qu'il ne rejouera plus, l'enjeu pour l'ASSE est d'économiser les 2,5 M€ de salaire du portier sur sa dernière année de contrat. Un dossier important pour le club, déjà en conflit aux Prud'hommes avec Ghislain Printant et l'ancien recruteur Rafik Allaf. Evidemment, d'autres départs seraient bienvenus, à commencer par ceux de Loïs Diony et Miguel Trauco, qui faciliteraient l'arrivée de nouvelles recrues. Mais on parle là de deux joueurs qui n'ont pas les émoluments de Ruffier, et qui eux ne se sont pas complètement « grillés » aux yeux de leur coach. »

Laurent HESS

Loïs Diony

« Je suis d'accord avec Laurent sur le fait que trouver une solution avec Stéphane Ruffier est un chantier important mais pour moi il s'agit d'une voie sans issue. Le Bayonnais ne veut pas partir à un an de la fin de son contrat et cela ne sert à rien de perdre de l'énergie à lui trouver un nouveau club qu'il refusera de toute façon. A mon sens, il faut se concentrer sur des éléments ouverts à un départ et, de tous les joueurs, le règlement du cas Diony me paraît le plus urgent.

Ce serait bien de tourner enfin la page

Devant, l'ASSE est servi avec Charles Abi, Jean-Philippe Krasso et Wahbi Khazri. Même si ce n'est pas le plus gros salaire du vestiaire (entre 70 000 et 90 000€ brut par mois), l'ancien Dijonnais pèse lourd en amortissement vu le montant de son transfert (entre 8 et 10 M€). Quoi qu'il arrive, il restera avec Boubacar Sanogo comme l'un des plus gros flops de l'histoire des recrutements ligériens alors autant tourner la page au plus vite.

Trouver une solution à Loïs Diony n'est pas simple. Surtout depuis que le Montois, qui est régulièrement blessé lors des épisodes de Mercato, a échoué lors de son prêt à Bristol City. La chance de Claude Puel cette fois-ci, c'est que l'intéressé s'est un peu relancé en 2019-20 (16 apparitions TTC pour 958 minutes et 2 buts) et que ses dirigeants ne se montreront pas trop gourmands sur une éventuelle indemnité de transfert. Vu la longueur du Mercato, Diony devrait être remis d'ici à la fin. Cette fois-ci, je pense qu'un départ est possible... »

Alexandre CORBOZ