ASSE : Mercato, Kolodziejczak, objectifs… Puel avait un tas de choses à dire !

true

Claude Puel a profité de sa conférence de presse à l’ASSE pour mettre un terme à l’affaire Kolodziejczak. Morceaux choisis :

Kolodziejczak a rassuré Puel

« Je me concentre sur l’équipe, il n’y a pas d’affaire Kolodziejack. Ce qui m’intéresse c’est le collectif. Je n’ai pas de commentaire à faire mais j’ai lu la réponse de Kolo. Je suis rassuré. Il sera donc d’accord la prochaine fois de jouer au poste donné. C’est le collectif qui prime. Le plus important c’est l’équipe.

Les Verts en jettent à l’entraînement

J’ai aimé la qualité des entrainements cette semaine. Hamouma, Silva, Bouanga, Saliba, M’Vila sont de retour. On sent un bon état d’esprit dans le groupe. C’est bien de revoir tout le monde à l’entraînement. J’espère que l’on rentre un petit peu dans un cercle vertueux.  On a été sevré pendant longtemps de joueurs clés, je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de clubs qui ont eu autant de défections. 

L’ASSE reste à l’affût au Mercato

Par rapport au mercato le groupe peut encore évoluer. Le retour des joueurs va apporter une  concurrence plus saine et leur permettra de retrouver des bonnes sensations. Des joueurs savent qu’ils vont avoir du temps de jeu. On reste à l’affût même si on n’a pas de marge financière. Pour certains postes ça peut être tendu s’il n’y a pas mouvements au mercato mais c’est comme cela. Le problème est que le groupe n’était pas équilibré dès le départ.

Nîmes et la suite en championnat

Avant de formuler des objectifs, il faut batailler avant de voir plus loin que Nîmes. C’est une équipe qui doit se sauver. Ce sera un match très difficile à jouer, plus qu’en coupe. Il va falloir faire preuve de solidarité, on aura la chance d’avoir nos supporters. Il y aura plus d’intensité mais c’est aussi cela le championnat. Il faudra batailler, les choses vont revenir petit à petit. On doit mettre plus d’intensité,  plus de courses offensives comme défensives. Le match de coupe au Paris FC était bien dans ce sens là. »

Propos recueillis sur le compte Twitter du Progrès

 

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013