ASSE – Mercato : pourquoi Khazri ne fait plus partie des plans de Puel
par Julien Pédebos

ASSE – Mercato : pourquoi Khazri ne fait plus partie des plans de Puel

Wahbi Khazri, l'attaquant tunisien de l'ASSE, va devoir trouver un autre point de chute. Son entraîneur Claude Puel ne compte pas sur lui.

Si l'affaire Ruffier occupe le devant de la scène depuis de longues semaines à l'ASSE, Claude Puel n'a jamais caché son envie de modifier en profondeur son effectif cet été. Après la retraite de Perrin et en attendant un éventuel épilogue pour Ruffier, un troisième départ d'envergure se profile. Manu Lonjon a annoncé ce jeudi que Claude Puel avait indiqué la porte de la sortie à Wahbi Khazri, non convoqué pour affronter le Hertha Berlin ce vendredi.

Un salaire incompatible avec le projet actuel

Claude Puel l'a encore répété au micro d'Infosport Plus mercredi, le précédent projet des Verts n'était « pas viable ». Symbolisée par Jean-Louis Gasset, la dernière dynamique de l'ASSE a conduit à donner de gros salaires à des éléments venus apporter de l'expérience au club. Résultat, Wahbi Khazri est aujourd'hui le plus gros salaire du club  avec Yann M'Vila (environ 300 000 euros). Des émoluments difficilement compatibles avec la cure d'austérité que compte imposer Claude Puel. A moins que le joueur ne se montre absolument incontournable sur la pelouse.

Une préparation dans la lignée des difficultés récentes

Et c'est également là que le bât blesse pour Khazri. L'attaquant de l'ASSE réalise une préparation discrète, pour ne pas dire décevante. Aucun but lors des matchs estivaux, un repositionnement suspect après les pertes de balle, une participation défensive qui n'a pas toujours été du goût de Claude Puel... En d'autres termes, Khazri n'a pas fait assez cet été pour convaincre Puel d'en faire l'un de ses cadres sur le plan offensif. Cela s'est matérialisé avec une présence comme remplaçant pour le match capital de l'été : la finale de la Coupe de France perdue face au PSG (0-1). Ce constat s'ajoute en prime à une saison 2019/20 globalement décevante malgré quelques éclairs (doublé contre Nîmes fin janvier). Diminué par des blessures, Khazri n'a marqué que 6 fois en 23 matchs sous le maillot des Verts.

Un positionnement qui reste une énigme

Enfin, compter sur Wahbi Khazri obligerait Claude Puel à régler une question pour le moment non résolue. Ni vraiment ailier, ni numéro 10, ni avant-centre, Khazri nécessite un rôle d'électron libre offensif qui complique l'animation offensive des Verts, et empiéterait surtout sur la zone préférentielle d'un certain... Adil Aouchiche, priorité du coach stéphanois. Claude Puel, lorsqu'il a utilisé Khazri, l'a fait dans une position d'avant-centre. Sa tendance à dézoner régulièrement ne semble pas correspondre à ce que Puel veut d'un buteur. Et avec Charles Abi, auteur de 5 buts en préparation, secondé par Jean-Philippe Krasso, le coach des Verts a désormais des armes plus appropriées sous la main. En attendant une recrue éventuelle d'ici la fin du Mercato ?

Avec L.H, à Saint-Etienne