ASSE – Mercato : qui es-tu, Vieux Sané ?

Comme l’annonce Le Progrès ce jeudi, l’AS Saint-Etienne a mis à l’essai un grand défenseur sénégalais Vieux Sané (26 ans). Qui est-il ? D’où vient-il ? Portrait.

De son nom complet Vieux Yaya Sané, ce défenseur central robuste (1m91) – capable d’évoluer également à la récupération – a fait ses gammes au sein de la prestigieuse Académie sénégalaise Diambars parainée par les anciens joueurs Bernard Lama, Jimmy Adjovi-Boco ou encore Patrick Vieira. Ce n’est qu’à quelques jours de ses 23 ans que Vieux Sané quitte le Sénégal pour rejoindre la Norvège et le club de Tromsö, en prêt. Une expérience qui tourne court avec seulement trois apparitions en six mois.

Difficile à canaliser à son arrivée en Europe

Non conservé, le natif de Dakar repart alors d’un niveau inférieur. Direction : Bodö/Glimt (D2 norvégienne). Là-bas, l’intéressé joue (29 apparitions sur l’exercice 2012), marque (2 buts) et manque même d’un cheveu la montée dès la première année. Avec Glimt, il remporte finalement le titre de D2 l’année suivante en finissant champion. Inamovible titulaire en Tippeligaen (D1 norvégienne) ces deux dernières saisons, Vieux Sané a pris le temps de s’acclimater au jeu européen. La première année, son engagement inapproprié lui avait valu les foudres arbitrales (11 jaunes, 2 rouges). Par la suite, les cartons se feront plus sporadiques (18 jaunes et 1 rouge sur les trois saisons suivantes).

Il a déjà recalé Rosenborg

En fin de contrat avec Glimt au 31 décembre prochain, Vieux Sané aurait dû s’engager avec Rosenborg l’été dernier mais le transfert a capoté. « Les clubs s’étaient mis d’accord entre eux l’été dernier et Rosenborg avait beaucoup parlé à mon agent au Sénégal. Ils m’ont fait savoir qu’ils voulaient vraiment investir en moi. Le transfert aurait pu être bon pour moi mais Bodo / Glimt est le seul club pour lequel je veux jouer en Norvège », a fait savoir l’intéressé au quotidien local Bodo Nu mi-octobre. « Le temps est venu pour moi d’être jugé sur un niveau plus élevé que le Norvégien. Plusieurs clubs de grands championnats européens ont exprimé leur intérêt, je vais prendre le temps de savoir où je veux aller », poursuit-il, faisant part de son rêve de jouer en Angleterre et évoquant des contacts avec des clubs allemands, de grands clubs belges mais aussi des formations turques et russes. L’ASSE, qui vient de le mettre à l’essai, n’est donc pas seule sur les rangs.

A.C