ASSE : Nolan Roux sur les traces de Max-Alain Gradel ?

Grâce à deux buts de Nolan Roux et Kévin Théophile-Catherine, l’ASSE est revenue d’Ajaccio avec trois points qui la relancent complètement dans la course à l’Europe, d’autant que certains concurrents ont perdu. Une très bonne opération.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

« J’ai aimé l’investissement du groupe pendant la trêve. On a bien travaillé. J’espère que ça se concrétisera à Ajaccio, que l’on n’abordera pas le match comme celui de Guingamp » : Christophe Galtier attendait de son équipe qu’elle ait plus de répondant à Ajaccio, sur le terrain d’un Gazélec à la lutte pour son maintien, qu’elle n’en avait eu au Roudourou le mois dernier, et ses joueurs ont bien répondu à ses attentes. Leur entame fut pourtant laborieuse et il fallut un sauvetage de Loïc Perrin pour empêcher les Corses d’ouvrir le score, un Stéphane Ruffier des bons soirs aussi. Mais Nolan Roux profita d’une ouverture de Kévin Malcuit pour tromper Clément Maury sur l’une des premières incursions vertes, en milieu de première mi-temps, et Kévin Théophile-Catherine vint parachever le succès stéphanois en doublant la mise à l’heure de jeu sur un ballon cafouillé par les Gaziers, incapables d’inquiéter Ruffier par la suite.

Roux vers une fin de saison canon ? 

Solides et réalistes, les Verts ont débuté leur sprint final du bon pied. A six journées de la fin, ils occupent la 6e place, Caen ayant chuté à Toulouse, et ont repris du terrain sur plusieurs de leurs adversaires directs, Monaco et Nice ayant perdu contre Bordeaux et à Paris. Après sa victoire contre Montpellier, l’ASSE s’est remise dans le sens de la marche, portée par un Nolan Roux qui est peut-être en train de marcher sur les traces de Max Gradel, son homme providentiel de la fin de saison 2015. L’équipe tentera de faire la passe de trois samedi en recevant la lanterne rouge, Troyes, qui reste sur six défaites de rang. Une occasion en or de se rapprocher encore un peu plus du Top 5, voire de le réintégrer, surtout que Nice et Rennes s’affronteront le lendemain. Moustapha Bayal, suspendu à Ajaccio, devrait être de la partie, tout comme Oussama Tannane et peut-être Franck Tabanou. Autant de raisons d’espérer, maintenant que la très mauvaise spirale depuis Bâle a enfin été enrayée.