ASSE, OL : Caiazzo et Aulas main dans la main pour demander des comptes à l’Etat !

true

Sur RMC, hier soir, Jean-Michel Aulas a expliqué que Bernard Caiazzo, le président de l’ASSE, allait lancer un recours contre l’Etat.

Poteaux Carrés, site dédié à l’ASSE, reprend les propos tenus par Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, hier, sur RMC. Celui-ci a expliqué que son homologue de l’ASSE Bernard Caiazzo, comme lui très présent dans les médias depuis le début de la crise sanitaire, avait l’intention de mener bataille contre l’Etat afin de demander réparation du préjudice subi, la L1 étant le seul « grand » championnat à ne pas aller à son terme selon les décisions du gouvernement.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Un recours à 800 M€ ?

« Il y a une volonté des clubs de L1 d’aller exercer un recours contre l’État à l’initiative de Bernard Caïazzo, qui permet de les regrouper dans cette action, a soutenu Aulas. À partir du moment où c’est l’État qui a intimé l’ordre d’arrêter le championnat sa responsabilité est engagée et il faut aller lui réclamer les 800 M€ de déficit probable pour l’exercice en cours. C’est peut-être pour cela que la Ministre des Sports dit que ce n’est pas le gouvernement qui a pris la décision. »

Et au Big Boss de l’OL d’ajouter : « Le football devrait, au même titre que les agences de voyages ou les sociétés événementielles, pouvoir bénéficier de d’une mesure d’exonération totale des charges sociales. C’est une demande que je formule pour que les clubs diminuent ce déficit fantastique. L’État, si c’est l’État qui a pris la décision d’arrêter le championnat, devrait nous permettre d’en bénéficier. »