ASSE : pourquoi Romeyer a court-circuité le tandem Puel – Thuilot

true

Ces derniers jours, on a beaucoup parlé des tensions entre Roland Romeyer et Claude Puel à l’AS Saint-Etienne. Tensions nées de l’interventionnisme du président du Directoire des Verts, lequel n’a pu s’empêcher de s’immiscer dans le travail du duo Puel – Thuilot. Pour éteindre la polémique, le co-président des Verts a décidé de prendre de lui-même du recul et de valider la mise en place d’une nouvelle charte de fonctionnement en interne.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Au cœur des tensions, la négociation en catimini par Romeyer de la prolongation de contrat de Charles Abi jusqu’en juin 2024. Un dossier géré directement par le président dans le dos du directeur général Xavier Thuilot, retenu à Paris pour organiser le plan du club face à l’arrêt des compétitions imposé par le coronavirus.

Le dossier Wesley Fofana inquiétait aussi Romeyer…

« Le 10 Sport » livre quelques raisons qui ont poussé Roland Romeyer à agir de la sorte. Il ne s’agissait pas d’une défiance vis-à-vis de Thuilot, considéré comme l ‘homme de Claude Puel et un proche de Bernard Caïazzo, mais tout simplement d’une angoisse du président-supporter. En effet, Roland Romeyer – qui avait mal vécu la gestion du tandem Comolli – Tong Cuong jusqu’en 2009 – fait la chasse aux comportements dispendieux de peur de récupérer à nouveau un club au bord de la banqueroute.

C’est justement cette crainte de difficultés financières futures qui a incité Roland Romeyer à se mêler des discussions avec l’agent de Charles Abi, David Venditelli. Le président du Directoire de l’ASSE serait également inquiet de la tournure prise par certaines négociations de prolongations menés par Xavier Thuilot (Wesley Fofana en tête).

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008