ASSE, PSG : Bernard Caiazzo vole au secours de Nasser al-Khelaïfi

true

Le président du conseil de surveillance de l’ASSE, Bernard Caiazzo, a justifié la présence de Nasser al-Khelaïfi dans les discussions avec Canal+.

L’idée d’envoyer Nasser al-Khelaïfi au front pour convaincre Canal+ d’honorer le dernier versement des droits TV n’a pas été comprise par grand monde. En effet, le Qatari est également patron de beIN, rival de la chaîne cryptée, qui refuse également de payer ce qu’il doit aux clubs professionnels !

Cette gabégie est pourtant assumée par la plupart des présidents de Ligue 1, dont Bernard Caiazzo. Dans les colonnes du Parisien, le Stéphanois a explique qu’Al-Khelaïfi était tout à fait crédible car il est un membre influent du football français…

« Nasser n’a rien demandé, et au départ, il ne voulait même pas. Mais il fait preuve de courage pour défendre le foot français. Il est plus qu’impliqué. Il participe à toutes les réunions, se montre très actif et révèle une vraie force de propositions. On voit qu’il a une sincère volonté de sauver notre football. »