ASSE – PSG : entre ces deux ex, c’était vraiment l’amour vache !

true

Avant le choc entre l’ASSE et le PSG, Moustapha Bayal est revenu sur la relation qu’il entretenait avec Zlatan Ibrahimovic.

Aujourd’hui à Lyon-Duchère, en National, sous les ordres de Laurent Roussey, Moustapha Bayal, l’ancien défenseur de l’ASSE, explique dans Le Progrès sa relation passée avec Zlatan Ibrahimovic, avec qui il a livré de nombreux duels plutôt musclés.

« En novembre 2012, lors de notre victoire au Parc, j’ai empêché Zlatan de jouer son foot, de faire ce qu’il voulait, confie Bayal. Ce match-là a tout relancé pour moi. Avec Loïc, on formait une charnière de fer, on n’avait pas besoin de se parler. Se regarder, se replacer, ça suffisait pour savoir ce qu’on avait à faire. On se complétait beaucoup lui et moi. A chaque fois que j’empêchais Ibra de jouer son jeu, de dribbler, de sauter, il m’insultait en anglais, en suédois. Il donnait des coups de coude que personne ne voyait. Tout ce qu’il me donnait, je le rendais. Je répondais. Il s’est dit que je n’étais pas un défenseur comme les autres, que j’allais le chercher ».

« Ce n’est pas donné à tout le monde de gagner le respect de Zlatan »

De ces matches tendues est née une complicité. « Parfois, après les rencontres, il m’appelait dans le vestiaire, il me donnait son maillot, reprend Bayal. Ça fait plaisir. Lors du match retour de la saison 2012-2013, on était mené 2-0 et on avait arraché le nul. Je parlais avec Blaise Matuidi après le match. Il est venu, il m’a pris dans ses bras, m’a demandé mon maillot, m’a donné le sien. C’était sympa. Je me souviens d’un match où il me voit boiter, il me demande ce qu’il se passe. Je lui dis que j’ai mal à l’adducteur et que je vais sortir. Il me dit : “Non ! Si tu sors, je sors.” Je suis remplacé et il l’est à son tour quelques minutes plus tard. Ce n’est pas donné à tout le monde de gagner le respect de Zlatan. »

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000