ASSE : Ruffier, Boudebouz, Khazri, M'Vila... Puel accompagné dans une voie moins radicale
par Julien Pédebos

ASSE : Ruffier, Boudebouz, Khazri, M'Vila... Puel accompagné dans une voie moins radicale

Alors que Claude Puel a pris le taureau par les cornes avec les grands noms de l'ASSE, la méthode a forcément de quoi déconcerter.

Entre la situation qui semble inextricable avec Stéphane Ruffier et les joueurs cadres (Khazri, Boudebouz, M'Vila) à qui Claude Puel a montré la sortie, l'heure est aux changements à l'ASSE. Pour enclencher un nouveau cycle sous le signe de la jeunesse, le coach des Verts a utilisé la manière forte.

Néanmoins, Puel semble décidé à ne pas blacklister ces joueurs pour autant, mis à part Ruffier. Une position validée par Jérôme Alonzo, qui s'est confié sur la politique des Verts dans le Dauphiné Libéré. « Claude Puel sait bien que ce n’est pas possible de réussir une saison seulement avec des vieux ou seulement avec des jeunes. Et c’est vrai dans tous les clubs du monde, de Liverpool à un club de DHR. Par ailleurs, la communication étant devenue très importante, il doit conserver une porte de sortie. Boudebouz, Khazri et M’Vila sont des joueurs importants et qui ont été loyaux avec le club. À Sainté, ça compte. »

Concernant le dossier Ruffier, celui qui a défendu la cage de l'ASSE a forcément un avis particulier. Face à cette issue regrettable, Jérôme Alonzo souligne surtout la perte sportive qui se dessine pour les Verts. « C’est un poste qui me touche évidemment. En plus, c’est un garçon que je connais et que j’apprécie. J’ai l’impression que l’on faisait des articles en novembre dernier quand il a battu le record de Curkovic et novembre, c’était hier ! C’est un dossier compliqué pour moi et je ne sais pas comment me positionner. Ce que je sais, c’est que Saint-Étienne et la Ligue 1 sont en train de perdre un grand gardien de but », regrette Alonzo.