ASSE : Ruffier en passe d'être réintégré ?
par Laurent HESS

ASSE : Ruffier en passe d'être réintégré ?

Selon L'Equipe, l'ASSE aurait décidé de sanctionner Stéphane Ruffier sans aller jusqu'au licenciement. Le portier pourrait donc être réintégré.

C'est ce lundi que Stéphane Ruffier devait être fixé sur le sort que lui réservaient les dirigeants de l'ASSE. Comme l'explique L'Equipe, selon le Code du travail, l'ASSE avait deux jours pour notifier au joueur sa décision après l'entretien préalable à un possible licenciement. Ce qui n'aurait pas été fait. Pour autant, le quotidien précise que ce retard pourrait être dû à des formalités administratives, mais il évoque aussi l'hypothèse du changement de décision.

Le club aurait décidé de faire preuve de clémence

Ruffier se verrait infliger une retenue sur salaire assortie d'une sanction disciplinaire (blâme), ce qui éviterait notamment au club de se retrouver aux Prud'hommes, si le portier venait à porter l'affaire devant la justice. Peut-on en déduire que le club, déjà en litige avec Ghislain Printant, renvoyé à l'automne dernier, a estimé qu'il n'avait pas assez d'arguments pour plaider la faute grave, alors qu'un retard à l'entraînement et un refus de participer à une opposition ont motivé la mise à pied de Ruffier ? Ou aurait-il décidé de faire preuve de clémence ?

Selon nos informations, si l'ancien monégasque venait effectivement à réintégrer le groupe stéphanois à partir de jeudi, après les cinq jours de congés accordés par Claude Puel suite à la finale de Coupe de France perdue vendredi contre Paris (0-1), le divorce reste consommé avec le Castrais, qui voit en Jessy Moulin son nouveau gardien n°1, et en Stefan Bajic sa doublure.