ASSE : Ruffier n°2, une décision extra-sportive ?

true

Selon Manu Lonjon, la décision de Claude Puel de promouvoir Jessy Moulin comme gardien titulaire en lieu et place de Stéphane Ruffier ne serait pas dictée par des considérations sportives…

Dans son live Twitch, dimanche soir, Manu Lonjon est revenu sur l’actualité Mercato de l’ASSE en confirmant notre information de dimanche, qu’il avait d’abord démentie la veille, selon laquelle André Biancarelli est en pôle pour succéder à Fabrice Grange en tant qu’entraîneur des gardiens. Le tout en en livrant sa propre analyse de la gestion des gardiens stéphanois.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Et selon lui, l’arrivée de Biancarelli ne changerait rien au sort de Stéphane Ruffier, même si les deux hommes se sont connus à l’AS Monaco, où Claude Puel avait aussi connu Biancarelli, quelques années plus tôt. « L’arrivée de Biancarelli ne changera rien pour Ruffier. Le cadre, c’est Puel qui le donne, et il va être bien défini. Avec lui, ce n’est pas l’entraîneur des gardiens qui décide qui va jouer, on l’a bien compris avec son prédécesseur. Il n’a absolument pas l’intention de refaire jouer Ruffier », a soutenu le spécialiste des transferts, qui affirmait il y a quelques jours que Ruffier était très déterminé à regagner sa place. Le tout avant d’ajouter : « C’est un choix qui n’est pas sportif ».

Les stats peuvent pourtant justifier la décision de Puel, puisque Moulin présente un meilleur ratio points/match que Ruffier en 2019-20. Avec Moulin dans les cages, l’ASSE a en effet tourné à 1,6 points par match, contre 1 point par match à Ruffier. Par ailleurs, Moulin a aussi encaissé moins de buts (1,4 buts par match) que Ruffier (1,6 buts par match) cette saison.

Le ratio points/match en L1, le classement des Verts en 2019-20 :

1) Moulin (1,6) 2) Youssouf (1,4) 3) Khazri (1,3) 4) Hamouma (1,29) 5) Nordin (1,28) 6) Kolodziejczak (1,26) 7) Saliba (1,25) 8) Camara, Bouanga (1,15) 10) Cabaye (1,13) 11) Fofana (1,12) 12) Trauco (1,10) 13) Debuchy, Moukoudi (1,09) 15) Perrin (1,05) 16) Ruffier, M’Vila, Aholou, Boudebouz, Beric (1) 21) Abi, Honorat (0,9) 23) Palencia, Diony (0,67).

Stéphane Ruffier : 22 matches joués pour 6 victoires, 4 nul et 12 défaites. Soit un ratio d’1 point pris par match.

1,6 buts encaissés par match

Jessy Moulin : 5 matches joués pour 2 victoires, 2 nuls et 1 défaite. Soit un ratio d’1,6 points pris par match.

1,4 buts encaissés par match