ASSE : Saliba, Moukoudi, Perrin, les suspendus… le point de Puel avant la finale
par Raphaël Nouet

ASSE : Saliba, Moukoudi, Perrin, les suspendus… le point de Puel avant la finale

L'entraîneur des Verts a donné une conférence de presse ce jeudi dans laquelle il a notamment évoqué la finale de la Coupe de France.

Ce jeudi, lors de son point-presse à huit jours de la finale de la Coupe de France contre le PSG, l’entraîneur de l’ASSE, Claude Puel, a fait un point sur l’effectif qu’il a à sa disposition : « Il reste certaines inconnues. Timothée Kolodziejczak et Madhi Camara sont pour l'instant suspendus mais on attend une bonne nouvelle, la confirmation de certaines choses. » Le technicien est donc optimiste quant à un geste de la FFF, qui pourrait considérer que les joueurs n'auraient pas été suspendus si la crise du Covid-19 n'avait mis un terme au championnat de France.

En revanche, Puel s'est fait une raison pour William Saliba. « William ne sera pas là, oui, c’est acté. Comme on n’a pas trouvé d’accord avec Arsenal, comme Loïc Perrin a des pépins physiques et que Timothée Kolodziejczak pourrait être suspendu, on a fait revenir Harold Moukoudi.» Au sujet de Loïc Perrin, qui n’a joué qu’une demi-heure contre Charleroi (4-0) hier, Claude Puel a expliqué : « Loïc a repris graduellement. J’espère qu’il pourra disputer 75 minutes samedi face à Anderlecht ».

"Confiant par rapport à la détermination de mon équipe"

Enfin, la perspective d'affronter la montagne parisienne ne l'effraie pas, même si son équipe a pris deux valises face au jouet des Qataris en 2019/20 (0-4 à domicile en L1, 1-6 au Parc en Coupe de la Ligue. « Les deux dernières fois où on a joué Paris, on s’est pénalisés en jouant à dix au bout de 25 minutes (expulsions de Aholou en L1 et de Fofana en Coupe de la Ligue). Cette fois, il faudra disputer un vrai match. Il faudra être entreprenant, qu’on joue libérés. Je suis confiant par rapport à la détermination de mon équipe. Je suis satisfait du comportement général de mon groupe depuis la reprise. Tout le monde est très mobilisé. Je sens le groupe très uni. Tout le monde fait en sorte de mettre son partenaire dans les meilleures conditions. C’est appréciable. Ce sera difficile de faire des choix. On a du monde. »