ASSE – Stade Rennais : les duels clés de la demi-finale

true

L’ASSE et le Stade Rennais se disputent ce jeudi soir à Geoffroy-Guichard une place pour la finale de la Coupe de France. Voici les 7 duels à gagner.

Jessy Moulin – Édouard Mendy, le duel des gardiens

Pour cette demi-finale, le duel des portiers de but devrait opposer Jessy Moulin à Édouard Mendy. Le gardien de l’ASSE a repris du service après la mise à l’écart de Stéphane Ruffier. Professionnel à l’ASSE depuis 2008, il a toujours été une doublure exemplaire avec un très bon état d’esprit et un investissement sans faille. Face à lui se dressera Édouard Mendy. Arrivé en provenance du Stade de Reims lors du mercato estival dernier, où il avait accompli une remarquable saison. Cependant, les premières prestations du Sénégalais sous le maillot rouge et noir n’ont pas été à la hauteur des attentes des dirigeants rennais. Depuis quelques matches, il retrouve tout de même le niveau qu’il avait les saisons précédentes.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Loïc Perrin – Damien Da Silva, le duel des capitaines

Duel de défenseurs centraux mais aussi de capitaines… Il n’est malheureusement pas certain pour les Stéphanois de voir Capi’ sur le terrain, lui qui s’est blessé il y a deux semaines à l’entraînement sur une interception, lors d’une opposition. Perrin avait démarré la saison de manière assez poussive avant d’élever son niveau au fil des rencontres. Une finale de Coupe de France serait pour lui une très belle façon de terminer sa carrière, puisqu’il semble vouloir raccrocher les crampons en fin de saison. Côté rennais, Damien Da Silva devrait être aligné. Le défenseur de 31 ans aurait pu signer à l’ASSE il y a deux ans en quittant le Stade Malherbe Caen, libre. Il avait été proposé aux Verts, qui n’avaient pas donné suite. Depuis, le défenseur, dôté d’un excellent jeu de tête, est devenu un pilier du SRFC. Il avait offert la victoire aux siens face aux Verts en championnat en novembre, dans les derniers instants, lors de la 15e journée.

William Saliba – Eduardo Camavinga, le duel des pépites

Deux jeunes pépites de Ligue 1 seront sur la pelouse de Geoffroy-Guichard, et non des moindres… William Saliba (18 ans) ne sera plus Stéphanois la saison prochaine. Il a déjà paraphé l’été dernier un contrat de 5 ans avec Arsenal. Et Eduardo Camavinga (17 ans) est scruté par tous les plus grands clubs européens, le Real Madrid notamment. Pas épargné par les blessures, Saliba apporte sa sérénité depuis son retour. Quant à Camavinga, il est très performant au milieu de terrain, de par son abattage et sa capacité à casser des lignes. Ces deux jeunes joueurs ont été formés dans leur club respectif. Une finale de Coupe de France sur leur CV aurait fière allure avant de faire le grand saut.

Ryad Boudebouz – Benjamin Bourigeaud, le duel des meneurs de jeu

Arrivé du Bétis Séville après deux saisons difficiles en Espagne, Ryad Boudebouz ne confirme pas les espoirs placés en lui pour succéder à Rémy Cabella, nien loin du niveau qu’il affichait à Montpellier. Buteur le week-end dernier, Benjamin Bourigeaud, capable d’évoluer à tous les postes au milieu, réalise une moins bonne saison que la précédente, mais il fait partie intégrante de la rotation mise en place par son coach. Il sera un danger pour les Verts, notamment sur ses coups de pied arrêtés. Un domaine où Boudebouz est censé excellé lui aussi…

Denis Bouanga – Raphinha, le duel des détonateurs

Transféré lors du mercato estival du Sporting Lisbonne à Rennes pour un peu plus de 20 millions d’euros, Raphinha a eu quelques difficultés à s’imposer au sein de l’attaque rennaise. Il manquait notamment de lucidité devant les buts mais déjà, il démontrait des qualités d’un attaquant doué et talentueux, capable de percer les défenses. Mais Raphinha a retrouvé son efficacité et il a inscrit 5 buts en L1. Soit 4 de moins que Denis Bouanga. Le Gabonais est l’attaquant le plus prolifique de l’ASSE, et de loin. L’arme offensive n°1 des Verts cette saison.

Loïs Diony – M’Baye Niang, le duel des 9

 » J’espère qu’il va rester dans ces dispositions. On retrouve un joueur de qualité  », a déclaré récemment Claude Puel sur Loïs Diony. En effet, depuis plusieurs matches, l’attaquant au palmier se bat sans relâche. Annoncé dans le viseur de l’OM, M’Baye Niang réalise quant à lui une bonne saison. Il totalise 10 réalisations en championnat. Il avait été l’an dernier l’un des hommes forts de Rennes en Coupe de France et dans le parcours en Ligue Europa, aux côtés d’Hatem Ben Arfa.

Claude Puel – Julien Stéphan, le duel des coachs

Claude Puel a succédé à Ghislain Printant juste avant le derby face à Lyon (1-0). Sa belle série d’invincibilité initiale (9 matches toutes compétitions confondues), avait a pris fin lors du déplacement à… Rennes. Depuis, l’ASSE enchaîne les mauvais résultats sans que le coach parvienne à enrayer cette spirale négative. Une victoire dans cette demi-finale ferait oublier au peuple vert les multiples désillusions depuis de nombreux mois. Face à lui, Julien Stéphan, en charge du Stade Rennais après le limogeage de Sabri Lamouchi, sort d’une saison très aboutie avec la victoire en Coupe de France et un 8e de finale de Ligue Europa. En cas de qualification de l’ASSE, Claude Puel disputerait sa 1ère finale de Coupe de France depuis ses débuts d’entraîneur. Une compétition qu’il avait gagnée avec Monaco, mais en tan que joueur, en 1991.

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000