ASSE : Stéphane Ruffier et Loïc Perrin payent le fiasco européen au prix fort

false

Jean-Michel Larqué a allumé les joueurs de l’ASSE face à Oleksandria en Ligue Europa (2-2). Stéphane Ruffier et Loïc Perrin en prennent pour leur grade.

Le nul ramené d’Ukraine par l’ASSE jeudi en Ligue Europa (2-2) ne passe toujours pas chez les observateurs. Avec ce résultat, les Verts, qui menaient de deux buts, se sont mis en danger en vue d’une éventuelle qualification en 16es de finale de la compétition.

Jean-Michel Larqué, qui a déjà ouvert les vannes sur Stéphane Ruffier plus tôt dans la semaine, en a remis une couche ce week-end. « Le second but… Ruffier, reste dans ta cage ou si tu sors, sors le poing en avant au lieu de gifler le ballon, a pesté l’ancien Vert sur RMC Sport. Les Verts, dans les attitudes, les dégagements, pfff… Ils ne s’appliquent sur rien ! Ils ne s’appliquent pas sur les courses de replacement. Ils ne s’appliquent pas sur les touches. »

Ce même Larqué a également passé Loïc Perrin à la moulinette. « Tu peux dire comme Loïc Perrin que tu as encore ton destin entre les mains, mais tu ne gagneras pas à Wolfsburg, c’est pas possible ! On est nuls. Saint-Etienne s’est affaibli. Ils n’ont pris que des joueurs moyens ou qui sont de l’autre côté de la montagne. Et les joueurs qui étaient bons les saisons précédentes ne sont plus au niveau. Loïc Perrin il faut l’écarter », a-t-il conclu.

Bastien Aubert

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013