ASSE : Thuilot s’explique pour la future politique salariale des Verts

true

L’OM veut profiter de la crise sanitaire pour demander une baisse définitive des salaires des joueurs. L’ASSE lui emboîtera-telle le pas ?

L’OM a entamé des négociations avec le groupe professionnel pour acter une baisse des revenus en cette période de crise inédite. Selon RMC Sport, Jacques-Henri Eyraud a promis aux joueurs qu’ils toucheront leur salaire, mais uniquement si la saison reprend et que les droits TV sont versés. Le président du club phocéen a clairement expliqué à ses troupes que le club ne sera pas en mesure de leur payer l’intégralité de leur rémunération si la saison ne va pas à son terme.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

L’Équipe, dans son édition du jour, va plus loin et affirme que ce même Eyraud veut un effort radical pour écoper ses finances à la dérive. « Eyraud voudrait que ces baisses de revenus soient définitives pour certains, estime le quotidien sportif. Cette idée germe également dans la tête d’autres dirigeants en panique, comme à Bordeaux ou à Saint-Étienne. L’idée de prolonger les baisses, même en cas de reprise des compétitions, est évoquée, en particulier s’il faut finir le championnat à huis clos. » La direction des Verts aurait ainsi déjà sondé quelques cadres sur des efforts supplémentaires… 

Invité à répondre sur ce sujet épineux, Xavier Thuilot temporise. « Nous avons pris le parti d’attendre le résultat des négociations au niveau national, avance le directeur général de l’ASSE. Le résultat de ces négociations n’est pas validé par les instances, par les différents ministères, au niveau réglementaire et fiscal. Tant que ce n’est pas le cas, il n’y a pas lieu d’entamer des discussions. Mais comme tous les clubs, quand les recettes n’entrent plus, nous regardons ce que nous pouvons faire au niveau des dépenses. Et le premier poste de dépenses, dans un club de football, ce sont les salaires. »