ASSE : un autre plan B que Diony s’est relancé avec brio chez les Verts

true

Loïs Diony, buteur avec l’ASSE dimanche face au Stade Rennais (1-2), n’est pas le seul joueur relancé par Claude Puel. De retour depuis Nantes, Harold Moukoudi (22 ans) peut en dire autant.

Toute série d’invincibilité a une fin. Et c’est avec un sentiment un peu amer que Claude Puel a vu la sienne s’achever hier à Rennes avec un total de 10 matches sans défaite. Au Roazhon Park (1-2), un but tardif de Damien Da Silva a finalement eu raison de son équipe même s’il préférait garder le positif de cette rencontre équilibrée.

« Le nul était mérité par rapport à l’abnégation de l’équipe, a estimé le coach de l’ASSE après la rencontre. Je suis déçu pour les joueurs. Ils donnent tout ce qu’ils peuvent donner, dans des conditions difficiles. Il y a un gros investissement à chaque fois, avec un manque évident de rotation à certains postes. »

« J’avais disparu du groupe mais je n’ai pas douté »

Puel songe-t-il à celui de défenseur central ? Plutôt à son avantage au Roazhon Park, Harold Moukoudi s’est confié après sa 10e titularisation en L1, lui qui ne faisait pas partie des premiers plans du remplaçant de Ghislain Printant. « Je suis de mieux en mieux. Je prends mes marques au fur et à mesure au sein de l’équipe. J’avais disparu du groupe après le changement d’entraîneur mais je n’ai pas douté, a-t-il révélé dans Le Progrès. Ce sont les choix du coach et je les ai acceptés. De mon côté, j’ai cherché à lui montrer qu’il pouvait avoir confiance en moi s’il me faisait jouer. Quand vous sortez du groupe, il n’y a qu’une chose à faire : travailler. Et je suis un gros bosseur. Le coach me donne pas mal de billes, me corrige sur pas mal de plans. Je sens que je progresse. Il m’apporte beaucoup de sérénité. »

Bastien Aubert

 

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013