ASSE : Puel se voit imposer une méthode musclée pour réveiller les Verts

true

L’ancien entraîneur de l’ASSE Robert Herbin est revenu sur la défaite inquiétante des Verts à Brest dimanche (2-3) et donne sa recette pour redresser la barre à court terme.

L’ASSE affiche des signes d’inquiétude croissants. Malgré un sursaut d’orgueil jeudi en Coupe de France face à Épinal, les Verts donnent l’impression de maîtriser peu de choses. C’est presque logiquement qu’ils ont rechuté dimanche à Brest (2-3). 

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Pointé du doigt pour ses choix sportifs, Claude Puel ne serait pas le seul coupable. « Saint-Étienne coule en silence. Personne ne dit rien. L’effectif est bon et il n’est pas fait pour jouer le maintien. Des présidents qu’on entend pas. Rien aucune réaction dans ce club. S’ils n’y avaient pas les supporters où en serait aujourd’hui l’ASSE ? Eux ne lâchent pas », a lâché Mohamed Bouhafsi sur Twitter dimanche. Le journaliste de RMC Sport demande donc à Bernard Caïazzo et Roland Romeyer de prendre leurs responsabilités. 

« Cette équipe a besoin d’être stimulée »

Pour Robert Herbin, seuls les joueurs aidés par le staff ligérien peuvent changer le cours des choses. Et cela passe par une prise de conscience massive et musclée. « J’espère, au moins, qu’ils ont compris. Dès qu’il y a des ratés, on devient fragile mentalement. Il faut les secouer dans le bon sens du terme. Cette équipe a besoin d’être stimulée. Il ne faut surtout pas les cajoler, a assuré l’ancien coach de l’ASSE dans Le Progrès. Il y a des joueurs talentueux et d’autres moins. Cet amalgame ne fonctionne pas toujours et c’est embêtant. Il y a Reims puis le derby. Les Lyonnais ne sont pas rayonnants non plus. Il faut mettre du rythme à chaque match, démarrer avec l’envie de se faire plaisir et de gagner. Tout est dans le mental. »

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013