ASSE : Varrault aurait été provoqué par un Stéphanois

Expulsé face à l’ASSE dimanche après-midi (1-1), le Dijonnais Cédric Varrault a du mal à accepter le comportement de Fabrice Grange, entraîneur des gardiens stéphanois.

« C’est une honte ! » Voilà ce qu’a lancé Cédric Varrault à Karim Abed, l’arbitre d’ASSE – DFCO, quand celui-ci a accordé, au bout du temps additionnel, un penalty aux Verts, transformé par Nolan Roux pour arracher un point (1-1). Déjà fort offensif dans ses propos après la rencontre, l’ancien Stéphanois en a remis une bonne couche ce mardi dans les colonnes de L’Équipe en fustigeant le rôle de Fabrice Grange, avec qui il aurait eu des mots en coulisses (ce dernier a refusé de s’exprimer sur le sujet). Une altercation confirmée par les images de Canal+ :

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

« J’ai entendu des mots provocateurs prononcés contre nous »

« Le temps qu’il a mis à siffler, au moins cinq secondes, alors que nos adversaires ne réclamaient rien, m’a poussé à réagir ainsi. Il m’a mis un carton jaune, ce que je peux comprendre. Mais je ne pige pas pourquoi il m’a aussitôt brandi un carton rouge, alors qu’il ne me semble pas lui avoir reparlé, estime-t-il concernant son action litigieuse avant d’embrayer sur le reste. Je n’ai insulté personne ! J’ai entendu des mots provocateurs prononcés contre nous. Je n’ai aucun problème avec les joueurs, ni le staff des Verts, mais ce qu’a dit cette personne était déplacé. Il faut avoir un minimum de respect pour ses adversaires, surtout quand on sait qu’ils ont été frustrés par une décision contraire. »

Varrault aura tout le loisir de s’expliquer devant la commission de discipline de la Ligue ce jeudi. En fonction de la teneur des rapports, il pourrait risquer au minimum trois matchs. Le DFCO a assuré qu’il le défendrait mordicus.

Julien Perez

Chaque semaine, But! Sainté, numéro 1 sur les Verts, sort en kiosques le mardi et le jeudi. Si vous souhaitez commander un numéro, ou vous abonner, c’est ici.