Girondins, ASSE : Benoît Costil envie Jessy Moulin

true

Sur RMC, Benoît Costil, le gardien des Girondins, a expliqué son quotidien, lui qui est confiné seul, sans ses enfants…

Le gardien des Girondins de Bordeaux Benoît Costil ne cache pas qu’il trouve le temps long en cette période de confinement. « La priorité des priorités, c’est d’abord la situation sanitaire, a-t-il confié à RMC. Il faut que cette situation soit réglée et je pense que ça va être très long. Je pense que tous les joueurs et ceux qui aiment le foot veulent voir du football et les acteurs veulent jouer au football. J’espère que l’on va pouvoir reprendre le moins tard possible mais ça ne dépend pas de nous. Les hautes instances du foot et les dirigeants doivent passer beaucoup de temps à réfléchir à l’avenir, à comment ça va se dérouler. »

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

« Ce qui est dur, c’est d’être seul à la maison et de ne pas encore avoir d’enfants pour qu’ils me fassent des frappes »

 

Alors que du côté de l’ASSE, Jessy Moulin peut compter sur son fils pour jouer au ballon, l’ancien rennais n’a pas cette chance… « J’arrive à m’entretenir physiquement. Je dirais même presque plus que pendant la saison, pour passer le temps, car je suis addict au sport et accro à ça, donc j’en ai le besoin physique et psychologique. J’essaye de m’imposer un rythme, tous les matins, même si comme beaucoup de gens on a tendance à dormir plus et à se réveiller un peu tard. Je fais du travail de renforcement, de la musculation, et l’après-midi petite sieste et séance de cardio. Voilà. C’est la routine que je me suis faite et qui me permet de bien vivre le confinement. Ce qui est dur, c’est d’être seul à la maison et de ne pas encore avoir d’enfants pour qu’ils me fassent des frappes, mais j’essaie aussi de travailler spécifiquement par rapport à mon poste, avec des exercices en lien avec le rôle de gardien. »