LOSC – ASSE (3-0) : 3 casse-têtes verts que Ghislain Printant va devoir résoudre

false
ASSE : des entraînements à la carte pour certains joueurs avec Printant ?

Logiquement battus au stade Pierre-Mauroy par une belle équipe du LOSC, les Verts ont montré trois lacunes importantes.

Des vieux dans le dur

Loïc Perrin a été trop court sur l’ouverture du score de Victor Osimhen (27e), Mathieu Debuchy a été l’auteur de la faute ayant entraîné le pénalty du 2-0 transformé par l’ancien Vert Jonathan Bamba. Et Yann M’Vila est dans le dur depuis le début de la saison. Quoi de plus normal que les plus que trentenaires galèrent en début de saison ? La préparation physique pèse sur les jambes de joueurs qui sont plus des diesels que des turbos. Le problème, c’est que la course à l’Europe pardonne rarement les faux départs. La vieille garde doit vite se ressaisir !

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Khazri en neuf, ce n’est plus possible

Sifflé par le Chaudron il y a dix jours pour son manque de jus, ses fautes à répétition et ses contestations permanentes, Wahbi Khazri ne traverse pas la meilleure période de sa carrière. Son ancien sélectionneur Alain Giresse a raison de rappeler que le Tunisien n’a plus eu de vrais vacances depuis 2017 puisqu’il a enchaîné avec le Mondial et la CAN après les deux dernières saisons. Mais ce qui est certain, c’est que le Corse souffre de jouer en pointe. Ce n’est pas sa vraie place. Alors, soit Printant lui fait une fleur et le repose, soit il l’aligne un cran plus bas. Dans tous les cas, il faut faire quelque chose…

 Moukoudi et Boudebouz, débuts difficiles

Impressionnant physiquement, le défenseur central Harold Moukoudi peine à se mettre au niveau de la Ligue 1, lui qui arrive du Havre et qui a en plus le désavantage d’avoir passé les six derniers mois sur la touche car en conflit avec le HAC. Ce n’est pas mieux pour Ryad Boudebouz. Le meneur arrivé du Betis Séville a de la technique plein le pied gauche mais il est léger dans les duels et n’excelle pas dans le dribble. En attendant que le règlement des remplacements change et qu’on puisse faire entrer un joueur juste pour tirer les coups de pied arrêtés, Ghislain Printant va peut-être devoir le replacer, sur le terrain ou en dehors…

R.N.

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001