PSG – ASSE (1-0) : Perrin, Moulin, Mbappé... Les enseignements du court succès parisien
par Julien Pédebos

PSG – ASSE (1-0) : Perrin, Moulin, Mbappé... Les enseignements du court succès parisien

Le PSG a remporté la finale de la Coupe de France face à l'ASSE (1-0). Une finale où les Parisiens auront bien plus souffert que prévu.

Perrin a plombé la priorité de Puel avant le match

Claude Puel avait prévenu en conférence de presse d'avant-match. L'une des priorités pour le coach stéphanois était que ses hommes termine le match à onze, afin de ne pas se rendre la tâche impossible. Sauf que Loïc Perrin a totalement détruit les plans de l'entraîneur des Verts. Un tacle qui a transformé la soirée du capitaine stéphanois en cauchemar certes, mais qui a surtout totalement plombé les chances de ses partenaires. Ce que Claude Puel devrait avoir du mal à digérer.

L'inquiétude Kylian Mbappé

Victime collatérale du tacle non maîtrisé de Loïc Perrin, Kylian Mbappé a dû quitter ses partenaires à la demi-heure de jeu. Manifestement touché à la cheville droite, l'attaquant du PSG boitait très bas dans les couloirs du Stade de France. Et les premiers retours ne laissaient rien présager de bon. Selon France 2, l'état de santé de Kylian Mbappé suscite une « grosse inquiétude dans le staff, des examens complémentaires vont être passés demain matin », a annoncé le journaliste présent sur le bord du terrain. Les supporters parisiens peuvent retenir leur souffle.

L'Atalanta (et l'OL) pourra piocher chez les Verts

Puisqu'elle pratique l'un des plus beaux football en Europe depuis de longues semaines voire des mois, l'Atalanta Bergame n'a peut-être pas besoin de l'ASSE pour savoir comment aborder son choc à venir en Ligue des champions face au PSG. Pourtant, il y a de quoi s'inspirer tant les Verts ont réussi à jouer crânement leur chance. Avant l'expulsion de Perrin avec un pressing qui a grandement compliqué la tâche des Parisiens mais un Bouanga trop maladroit dans le dernier geste. Et même après le rouge avec une capacité à jouer haut et à trouver des espaces qui ont constitué une agréable surprise... autant qu'ils constituent des regrets pour les hommes de Puel.

Moulin donne raison à Puel face à Ruffier

Claude Puel a clairement fait son choix pour le poste de gardien de l'ASSE. Le coach des Verts souhaite que Jessy Moulin soit son numéro un et n'a pas hésité à remettre en cause Stéphane Ruffier. La situation s'est envenimée depuis, mais une chose est sûre, l'éternel doublure des Verts ne cesse de donner raison à Claude Puel. Ce vendredi soir, Moulin a réalisé un match quasi parfait avec plusieurs parades décisives face à Di Maria, Paredes ou encore Sarabia. Moulin avait même stoppé Mbappé avant que Neymar ne soit plus prompt que ses défenseurs pour reprendre son ballon détourné. Une soirée qui ne peut qu'asseoir son statut de numéro un.

L'OGC Nice en profite, le Stade de Reims espère

Avec la victoire du PSG lors de cette finale face à l'ASSE, le bénéficiaire direct outre les Parisiens s'appelle l'OGC Nice. Cinquième de Ligue 1, le club azuréen obtient officiellement son ticket pour la Ligue Europa la saison prochaine. De son côté, le Stade de Reims a fait un pas de plus vers l'Europe. Il faudra pour cela que le PSG s'impose également en Coupe de la Ligue dans une semaine face à l'OL. Un triplé qui ferait évidemment les affaires des Champenois.