Stade de Reims – FC Nantes (1-0) : les 4 grands enseignements du match

FC Nantes - L'analyse de Charles Guyard : un Nantes peu pétillant en Champagne

Le Stade de Reims a su faire preuve de pragmatisme pour venir à bout d’une équipe du FC Nantes recroquevillée sur elle-même ce dimanche à Delaune (1-0).

Le FC Nantes a trop peu joué

« Ce FC Nantes est bien à sa place au classement. Quelle misère technique pour le moment. » David Phelippeau a résumé la prestation des joueurs du FC Nantes à Reims. On jouait alors la 70e minute de jeu, mais ces derniers n’avaient rien proposé en terme de jeu. Postés en 4-3-3, les Canaris ont eu des phases de possession mais n’ont jamais su quoi faire du ballon. Ce n’est pas la première fois que cela arrive sous Vahid Halilhodzic. Et c’est un problème.

Un couloir droit des Canaris à la dérive

Si le manque de technicité s’est fait sentir au FC Nantes, le Stade de Reims en a regorgé. Surtout sur son côté gauche. Bala et Zeneli ont ainsi fait des misères à leurs opposants directs, surtout Fabio. Le latéral brésilien, averti trop rapidement, a été dépassé par les Rémois et a été remplacé en début de seconde période par Enock Kwateng. Gabriel Boschilia, lui, n’a pas assez pesé ballon au pied et s’expose à de nouveaux reproches de coach Vahid.

Le Stade de Reims toujours invaincu en 2019

Les joueurs du FC Nantes s’étaient peut-être lancés en secret le défi d’être la première équipe à faire tomber le Stade de Reims en 2019. C’est raté, Reims reste la seule équipe dans ce cas de figure sur l’année civile en Ligue 1 en enregistrant une nouvelle victoire sans avoir donné l’impression de forcer. Au classement, les Champenois (6es) restent collés à l’ASSE, avec qui ils partagent le même nombre de points (46).

Girotto ne s’est pas calmé et voit encore rouge

Il y a une semaine, Andrei Girotto faisait amende honorable pour expliquer qu’il était un garçon gentil juste incapable de se maîtriser sur un rectangle vert. Dont acte, mais le problème commence à se voir. Si coach Vahid pensait l’avoir calmé, le milieu brésilien a en effet de nouveau fait suer les arbitres ce dimanche en écopant de deux cartons jaunes, le second dans le money time suite à un pied jugé trop haut (89e). Le FC Nantes n’avait pas besoin de ça.

JP