Stade Rennais – ASSE (2-1) : Loïs Diony en veut déjà plus

true

Loïs Diony, qui a ouvert le score en faveur de l’ASSE dimanche face au Stade Rennais, n’a pu empêcher la défaite des Verts au Roazhon Park (1-2).

Toute série d’invincibilité a une fin. Et c’est avec un sentiment un peu amer que Claude Puel a vu la sienne s’achever hier à Rennes avec un bilan de 10 matches sans défaite. Au Roazhon Park (1-2), un but tardif de Damien Da Silva a finalement eu raison de son équipe même s’il préférait garder le positif de cette rencontre équilibrée.

« Le nul était mérité par rapport à l’abnégation de l’équipe, a estimé le coach de l’ASSE après la rencontre. Je suis déçu pour les joueurs. Ils donnent tout ce qu’ils peuvent donner, dans des conditions difficiles. Il y a un gros investissement à chaque fois, avec un manque évident de rotation à certains postes. »

Diony est frustré

Puel fait sans doute référence à son manque de profondeur en pointe, où Robert Beric est en concurrence avec le seul Loïs Diony. Le second a d’ailleurs profité du déplacement à Rennes pour ouvrir son compteur en L1. Cela n’empêche pas sa frustration. « J’aurais aimé que mon but serve à quelque chose, s’est-il lamenté au coup de sifflet final. Cela fait partie de la vie d’un attaquant de ressentir de la joie et de la rage. »

Bastien Aubert

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013