Stade Rennais, FC Nantes : pourquoi Gourvennec n'a entraîné aucun des deux clubs Lancer le diaporama
La valse de l'été 2021 chez les entraîneurs
+21
Jocelyn GourvennecCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Alexandre Corboz
REVELATIONS

Stade Rennais, FC Nantes : pourquoi Gourvennec n'a entraîné aucun des deux clubs

Ancien joueur du Stade Rennais et du FC Nantes, Jocelyn Gourvennec s'est confié sur les deux clubs qu'il aurait pu rejoindre en tant que coach.

Zapping But! Football Club Diego Maradona : le monde du football rend hommage à El Pibe de Oro

Sans club depuis deux ans et son départ de l'EA Guingamp, Jocelyn Gourvennec (49 ans) souhaite reprendre du service cet été. Breton de naissance, ancien joueur du FC Nantes et du Stade Rennais, l'ancien milieu de terrain s'est longuement confié à Ouest-France, expliquant pourquoi cela ne s'était pas fait avec ses anciens clubs.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Le FC Nantes de Kita, un projet trop flou pour lui ?

Interrogé sur le club idéal pour se relancer, Jocelyn Gourvennec a décrit un profil aux antipodes du FC Nantes de Waldemar Kita : « Ce que je veux, c’est travailler avec des gens qui ont une vision claire de ce qu’ils veulent mettre en place pour leur club. Je n’ai pas de préférence particulière. Le plus important, c’est d’avoir une vision commune. Parce que si on ne l’a pas, ça veut dire qu’on ne sera jamais ensemble. Et je pense qu’un entraîneur a besoin d’avoir des dirigeants solides. Et inversement. Solide, ça veut dire avoir une idée : voilà ce qu’on veut mettre en place, on se donne les moyens et on y va (…) Ça m’est déjà arrivé d’avoir des discussions et de ne pas savoir ce que les dirigeants voulaient mettre en place. C’est alors difficile de se projeter. J’ai une idée précise de ce que je veux faire et ne pas faire ».

Pour lui, les Canaris d'aujourd'hui ne représentent pas vraiment ce qu'il aime : « On est en 2021. Le club de Nantes a basculé en 2001. Six mois après le titre de champion, ils ont dégagé Raynald Denoueix. Après, ça n’a plus été pareil. Les orientations du club ont été différentes (…) Encore une fois, le devenir d’un club, c’est toujours la stratégie d’une direction, d’actionnaires, de décideurs… D’orientation et de choix qui sont faits, dans la stratégie et le choix des hommes. C’est ce qui fait basculer en positif ou négatif. Malheureusement, sans faire le procès de qui que ce soit, il y a manifestement à Nantes et dans sa spécificité, des choses qui n’ont pas marché ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

« Rennes ? Ça arrivera peut-être un jour »

Comme à Nantes, Jocelyn Gourvennec a aussi vu son nom circuler au Stade Rennais sans que cela ne se fasse : « Il y a eu des possibilités à un moment donné, ça ne s’est jamais fait. C’est que certainement les choses n’étaient pas réunies pour que ça se fasse. Quand on a été joueur dans un club, c’est vrai que le nom revient à intervalle régulier », reconnait-il, appréciant davantage la philosophie des Rouge et Noir : « Rennes a une trajectoire tout à fait différente. Avec un actionnaire qui est stable, qui a repris il y a plus de 20 ans maintenant, en 1998. Il y a aussi eu beaucoup de turnovers en termes de direction et d’entraîneur. Mais il y a de la stabilité à la formation, et une tradition de formation, Rennes sort toujours des jeunes de qualité. Il y a des hauts et des bas mais ça reste sur une pente ascendante depuis quelques années ».

L'ancien coach des Girondins de Bordeaux ne s'interdit pas un avenir rennais : « Ça arrivera peut-être un jour. Mais ce n’est pas encore arrivé. C’est vrai que je n’ai pas encore réussi, entre guillemets, à entraîner un club dans lequel j’ai joué. Même si je n’ai fait que trois clubs en tant qu’entraîneur. C’est peut-être quelque chose qui arrivera à un moment donné ».

Albums Photos