Stade Rennais : la LFP examine des chants homophobes

Stade Rennais : la LFP examine des chants homophobes

«Le Parisien» explique que le Stade Rennais risque une possible sanction en raison des chants homophobes entonnés lors du match Stade Rennais-PSG.

Le Stade Rennais dans le collimateur de la LFP. Durant le match Stade Rennais-PSG comptant pour la 2ème journée de Ligue 1, des chants homophobes auraient été rapportés par l’arbitre délégué selon les informations du « Parisien». Des « Paris, Paris, on t’enc… » seraient descendus des travées du Rhoazon Park. La commission de discipline de la LFP se réunira le 28 août prochain pour examiner le dossier.

Cette saison, la Ligue de football professionnel (LFP) a décidé d’appliquer la tolérance zéro vis-à-vis des chants homophobes dans les stades de football. Comme le stipule l’étape 1 du protocole d’actions, les arbitres sont désormais en mesure d’interrompre le match brièvement pour faire cesser ces chants homophobes que la LFP souhaite bannir du paysage footballistique français.

S.T.